•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La culture autochtone au coeur de la programmation du festival Petits bonheurs de l'Abitibi-Témiscamingue

Des enfants sont réunis en cercle dans les locaux d'une bibliothèque.
Les jeunes de la région pourront en apprendre un peu plus sur les légendes des premiers peuples pendant le festival Petits Bonheurs Abitibi-Témiscamingue. Photo: Radio-Canada / Vanessa Limage
Radio-Canada

Les jeunes de la région pourront en apprendre un peu plus sur les légendes des premiers peuples pendant le festival Petits Bonheurs Abitibi-Témiscamingue.

L'organisation présentera pour sa 4e édition la pièce de théâtre immersive Mokatek et l'étoile disparue, explique la membre du comité organisateur Stéphanie Poitras.

« [La compagnie] a décidé de travailler un petit lexique en anichinabe pour vraiment se coller aux réalités de la région ici, de nos peuples autochtones, dit-elle. Pour apprendre aux enfants certains mots en anichinabe, en français en fait, pour qu'ils comprennent ce que ça veut dire, lorsque ces mots-là seront nommés dans l'histoire ».

Du 27 avril au 31 mai, plus d'une quarantaine d'activités seront offertes dans toutes les MRC de la région.

Stéphanie Poitras parle aussi d'un spectacle construit autour de l'univers des parents et des enfants la nuit.

« On a décidé de faire venir Nana Raiz du Costa Rica. C'est un spectacle tout simple, mais c'est merveilleux. Marionnettes, masques, costumes, musiciens en direct pendant le spectacle. C'est sans paroles, pas de danger, vous n'avez pas à apprendre l'espagnol pour le mois de mai », certifie-t-elle.

Le festival permet aux enfants de 0 à 6 ans d'explorer le monde de la création.

Abitibi–Témiscamingue

Arts