•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Reprise de service hâtive sur le fleuve pour certains traversiers?

Le traversier L'Héritage 1 entre Trois-Pistoles et Les Escoumins.
Le traversier L'Héritage 1 entre Trois-Pistoles et Les Escoumins. Photo: Radio-Canada/Patrick Bergeron
Patrick Bergeron

La traverse Rivière-du-Loup–Saint-Siméon et de Trois-Pistoles–Les Escoumins devrait être de retour plus tôt qu'à l'habitude cette année, à la demande du gouvernement du Québec. Le ministre des Transports, François Bonnardel, souhaite ainsi pallier les problèmes avec la traverse Matane–Côte-Nord.

Le secrétaire par intérim de la Société de navigation des Basques, Jean-Marie Dugas, pense pouvoir être capable d'opérer pendant la fin de semaine de Pâque, ou au début mai. Jean-Marie-Dugas explique que le bateau ne peut être remis à l'eau avant le 20 avril.

Nous devons attendre les grandes marées pour remettre le bateau à l'eau.

Jean-Marie Dugas, secrétaire par intérim de la Société de navigation des Basques

La reprise saisonnière des liaisons de l'Héritage I entre les deux rives commence normalement le 22 mai.

M. Dugas confirme également qu'un retour en service hâtif pourrait forcer le report de certains travaux sur le bateau.

Un traversier quitte un quai.Le traversier qui fait la liaison entre Rivière-du-Loup et Saint-Siméon offre un horaire bonifié. Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

De son côté le directeur général de la traverse de Rivière-du-Loup–Saint-Siméon, Serge-Martin Denis croit qu'il serait aussi difficile de devancer le retour du Trans-Saint-Laurent.

Depuis le début de janvier, le bateau est à Québec où des travaux prévus depuis plusieurs mois y sont effectués. Certaines pièces, commandées en janvier, ne sont même pas encore arrivées. Le directeur général rappelle que différents tests devront être faits après l'installation de ces pièces et que Transports Canada devra accorder une nouvelle certification pour permettre au traversier de reprendre du service.

Je me verrais mal précipiter les travaux et de me retrouver avec des bris lors de la saison touristique.

Serge-Martin Denis, directeur général, traverse Rivière-du-Loup-Saint-Siméon

Serge-Martin Denis n'est toutefois pas fermé à l'idée de devancer la reprise des activités de quelques jours. Tout dépendra du temps nécessaire pour compléter les travaux et pour obtenir la certification, dit-il.

Les traversées entre Rivière-du-Loup-Saint-Siméon doivent reprendre le 12 avril.

Bas-Saint-Laurent

Transports