•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Il va être motivé plus que jamais », dit l'entraîneur d'Alex Harvey

Louis Bouchard, entraîneur-chef de l'équipe canadienne de ski de fond et du Centre national Pierre-Harvey, en entrevue à la radio.

Louis Bouchard, entraîneur-chef de l'équipe canadienne de ski de fond et du Centre national Pierre-Harvey

Photo : Radio-Canada / Alice Chiche

Radio-Canada

À quelques jours de la retraite du fondeur Alex Harvey, son entraîneur revient sur la carrière de cet athlète de haut niveau.

En entrevue à Première heure, il souligne avoir appris à jouer son rôle d’entraîneur auprès d’Alex Harvey.

« Alex est arrivé jeune au centre à l’époque et moi, j’étais aussi quand même jeune entraîneur ».

Après une quinzaine d’années auprès du fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges, il croit que la fin de semaine à venir sera importante pour l’athlète qui termine sa carrière sur les plaines d’Abraham, à Québec.

« On va essayer de le vivre pleinement puis de profiter de l’occasion. Il va y avoir beaucoup de monde. Alex est en forme, puis ensuite les autres athlètes canadiens sont aussi en bonne forme », a-t-il dit.

Un groupe de jeunes Québécois et d’anglophones de l’Ouest canadien seront aussi sur place.

« Des jeunes entre 20 et 25 ans, alors ça va être le fun aussi pour eux », a-t-il ajouté.

« On peut amener plus d’athlètes que prévu. Lorsque la Coupe du monde est en Europe, on a le droit à six filles, six gars », a précisé Louis Bouchard, ajoutant que les possibilités sont élargies quand les épreuves sont au pays.

Des détails qui font la différence

Selon l’entraîneur, le succès d’Alex Harvey est dans les détails.

« C’est que c’est un athlète qui a toujours été axé vers ça, qui a toujours compris que les détails faisaient une grosse différence [...] quand t’arrives avec les meilleurs au monde, tu réalises, bon, que chaque détail compte. »

Il croit que le fondeur est l’exemple d’un athlète qui s'investit et qui peut inspirer les plus jeunes.

« Alex, c’est un athlète qui a été très visible aussi, il a toujours voulu s’exprimer, parler de son sport et de sa passion et ça, ç'a permis au Canada et aux jeunes d’apprendre sans que les entraîneurs aient à le faire. »

Louis Bouchard croit qu’Alex Harvey donnera son maximum ce week-end. « Je pense que la foule va faire la différence, il va être motivé plus que jamais, surtout que c’est son dernier week-end. »

Québec

Ski de fond