•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Longue liste d'accusations déposée contre un chauffard qui a semé l'émoi à l'Université d'Ottawa

Une voiture endommagée sur le campus de l'Université d'Ottawa.
Un chauffard a endommagé plusieurs véhicules et a semé l'émoi mercredi sur le campus de l'Université d'Ottawa. Photo: Radio-Canada / Stu Mills
Radio-Canada

Le chauffard, qui a semé l'émoi sur le campus de l'Université d'Ottawa mercredi, fera face à une longue liste d'accusations.

Marc-André Fournier, âgé de 36 ans, fait face à huit chefs d'accusation. L'homme d'Ottawa est notamment accusé de vol de véhicule, de ne pas s'être arrêté sur les lieux d'un accident et d'avoir résisté à son arrestation.

Jeudi matin, la police d'Ottawa a indiqué que l'individu devra répondre aux infractions suivantes :

  • Vol d’un véhicule à moteur
  • Possession de biens criminellement obtenus – plus de 5000$
  • Conduite dangereuse d’un moyen de transport
  • Défaut d’arrêter lors d’un accident
  • Résister à une arrestation
  • Voies de fait
  • Omission ou refus d’obtempérer
  • Défaut de se conformer à une ordonnance de probation

Marc-André Fournier comparaîtra en cour plus tard jeudi.

L'homme de 36 ans a été appréhendé par le Service de police d'Ottawa (SPO) après avoir happé des véhicules dans les secteurs de l'Université d'Ottawa, du marché By et de la Côte-de-Sable, mercredi après-midi.

Dans un communiqué émis jeudi, l'Université d'Ottawa admet que l'incident a été éprouvant pour les étudiants et le personnel, mais assure avoir suivi son protocole de sécurité. Des services de counseling sont disponibles pour ceux qui ressentent le besoin d’y accéder, a fait savoir l'établissement.

Ottawa-Gatineau

Crimes et délits