•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tramway : est-ce qu'on peut « commencer à investir au lieu de se chicaner »?

Le ministre fédéral de l'Infrastructure, François-Philippe Champagne lors d'une mêlée de presse.

Le ministre fédéral de l'Infrastructure, François-Philippe Champagne

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Radio-Canada

Le ministre fédéral de l'Infrastructure ne cache plus sa frustration dans le dossier du tramway. François-Philippe Champagne se dit étonné par la réaction du gouvernement Legault, qui juge que le budget fédéral ne fait rien pour boucler le financement du projet.

« La réponse, elle se trouve dans le budget fédéral », a-t-il fait savoir.

Le gouvernement Trudeau vient de doubler dans son dernier budget le fonds sur la taxe sur l'essence de 2,2 milliards de dollars de plus, ce qui octroie 500 millions au Québec. Le ministre croit que cette bonification montre la bonne foi de son gouvernement.

C’est toujours un peu particulier à chaque fois qu’on fait un pas de plus, ce n’est pas le bon pas. Ce n'est pas assez, ce n’est pas correct.

François Philippe-Champagne, ministre fédéral de l'Infrastructure

Ailleurs au pays

Le ministre fédéral de l'Infrastructure a rappelé qu'un fonds déjà existant sur les infrastructures vertes peut permettre au provincial de financer le tramway.

« Un tramway, c’est une infrastructure verte, en tout cas, c’est vrai en Ontario, c’est vrai en Alberta », a-t-il ajouté.

François Philippe-Champagne comprend mal les récriminations du gouvernement Legault pendant que d'autres projets de transports en commun avancent ailleurs au pays. « Je me dis ce qui est bon pour Edmonton devrait être bon pour Québec. »

Les gens comprennent évidemment qu’on est là pour les municipalités , qu’on a beaucoup d’ambition pour les régions du Québec.

François Philippe-Champagne, ministre fédéral de l'Infrastructure

Le ministre a aussi souligné qu’il n’a pas encore reçu de projets de la part du gouvernement du Québec, alors que le premier ministre François Legault a déclaré que les projets sont nombreux dans la province.

« On peut-tu commencer à investir au lieu de se chicaner ou de se dire qu’il n’y a pas assez d’argent », a-t-il laissé tomber.

Québec

Politique fédérale