•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les entreprises manicoises calculent ce qu'elles perdent à cause du traversier

Un bateau

Le F.-A.-Gauthier au quai de Baie-Comeau

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Jean-Louis Bordeleau

La Chambre de commerce de Manicouagan calculera les pertes financières que les déboires de la traverse Matane-Côte-Nord causent à une partie de ses membres.

La Chambre de commerce dit avoir été contactée par une dizaine d'entreprises qui subissent les conséquences des arrêts du service de la traverse.

Son président Antonio Hortas affirme qu'il est trop tôt pour déterminer un montant total.

Par contre, la Chambre de commerce va appuyer les entreprises et les accompagner dans cette démarche-là.

Ça se calcule en milliers de dollars par entreprise.

Antonio Hortas, président de la Chambre de commerce de Manicouagan

Antonio Hortas demande aussi davantage de communications avec la Société des traversiers du Québec (STQ).

Jusqu'à maintenant, on ne sent pas qu'il y a eu une consultation, dit-il en affirmant ne pas avoir rencontré la STQ depuis le 19 février.

Il y a des démarches qui sont prises, des gestes qui sont posés, un peu en silo, en vase clos. On tend la main. On est disponible. On est prêt à rencontrer le président de la STQ, le ministre Bonnardel. Ils sont déjà venus. Ils nous connaissent. Ils savent qu'on est des gens raisonnés et raisonnables.

Il faut que justice soit rendue.

Antonio Hortas, président de la Chambre de commerce de Manicouagan

Le retour du CTMA Voyageur

Le CTMA Voyageur revient aujourd'hui à Matane pour prendre le relais de la traverse Matane-Côte-Nord. Le navire basé aux Îles-de-la-Madeleine effectuera deux traversées aller-retour par jour les jeudis, vendredis, et samedis, jusqu'au 27 avril inclusivement.

Les départs se feront de Matane vers Godbout à 7 h 30, de Godbout vers Matane à 11 h, de Matane vers Baie-Comeau à 14 h 30 et de Baie-Comeau vers Matane à 18 h.

Navire à quai.

Le CTMA Voyageur au quai de Matane

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

La Société des traversiers rappelle que la priorité est accordée au transport lourd sur ce navire. Les piétons sont invités à utiliser le service aérien en tout temps.

Jeudi matin, au quai de Matane, plusieurs camionneurs se réjouissaient avec résilience du retour d'un lien maritime.

Nous autres, on a des roulottes de chantiers, donc faut pratiquement faire le tour par Québec, explique l'un d'eux. Donc, ce matin, si on peut prendre le bateau ça va bien aller. Mais bon, c'est compliqué.

Avec les informations d'Olivier Roy Martin

Côte-Nord

Transports