•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un autobus de la CTT emboutit des maisons

Photo d'un autobus rouge et blanc qui a embouti une partie de la façade d'une maison.

L'accident pourrait avoir causé des dommages à la structure des deux maisons touchées, selon la police.

Photo : CBC/Tony Smyth

Radio-Canada

Deux familles ont été évacuées de leur domicile en pleine nuit, jeudi, dans l'est de Toronto, après qu'un autobus municipal eut embouti la façade de leurs maisons.

Heureusement, personne n'a été blessé à l'intérieur des deux résidences, selon la police.

Photo d'un mur de briques effondré

Le retrait de l'autobus montre l'ampleur des dommages aux deux maisons.

Photo : CBC/Paul Smith

La chauffeuse de l'autobus de la Commission de transport (CTT) est sortie du véhicule par ses propres moyens, mais tout en étant déboussolée, raconte le conducteur de dépanneuse Enzo Ghanizada.

Elle est sortie [de l'autobus] et ne semblait pas savoir ce qui s'était passé. Elle était très nerveuse et ébranlée.

Enzo Ghanizada, conducteur de dépanneuse

La conductrice de l'autobus, qui était seule à bord au moment de l'accident, semble ne pas avoir bien négocié un virage sur le boulevard Oasis à Scarborough vers 1 h 30 du matin, avant de monter sur la bordure de l'artère et de percuter les deux maisons. Elle a été amenée à l'hôpital par mesure de précaution.

Les deux résidences ont subi des dommages importants, possiblement à la structure même du bâtiment, selon la police. Quatre véhicules ont aussi été endommagés.

Photo d'un autobus rouge et blanc qui a embouti la porte d'un garage.

Heureusement, personne n'a été blessé dans l'accident.

Photo : CBC/Tony Smyth

Jenitha Anandarajah, qui habite dans l'une des deux maisons touchées, s'est fait réveiller soudainement par la collision.

J'ai entendu une grosse déflagration. On aurait dit une bombe qui avait explosé.

Jenitha Anandarajah, résidente sinistrée

Sa voisine et mère de trois enfants Ruby Mohan, qui dormait elle aussi au moment de l'accident, raconte que ce n'est pas la première fois qu'un véhicule percute le domicile. La dernière fois, toutefois, il s'agissait d'une petite voiture, qui avait causé seulement des dommages mineurs, précise-t-elle.

Ironiquement, les deux familles évacuées ont passé le reste de la nuit abritées dans un autobus de la CTT. Un ingénieur doit inspecter leurs maisons pour déterminer si elles sont toujours habitables.

L'enquête policière se poursuit pour déterminer la cause de l'accident. La conductrice de l'autobus est suspendue avec salaire, le temps de l'enquête, selon la CTT.

Toronto

Accident de la route