•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville d'Ottawa offre une cure de jouvence au chemin de Montréal

Jim Watson pendant une conférence de presse.

Le maire d'Ottawa, Jim Watson, croit que le quartier qui entoure le chemin de Montréal sera le prochain quartier « en vogue » de la ville.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Après les rues Bank, Rideau et Elgin, c'est au tour du chemin de Montréal de bénéficier d'une cure de jouvence d'une quarantaine de millions de dollars à Ottawa.

À l'instar de ce qu'elle est en train de faire du côté de la rue Elgin, la Ville d'Ottawa refera à neuf les conduites souterraines, la chaussée et les trottoirs du chemin de Montréal au coût total de 42 millions de dollars.

La Municipalité devrait d'ailleurs adopter sous peu un Plan d'amélioration communautaire, qui contiendra des incitatifs fiscaux pour revitaliser l'économie du secteur.

La capitale permettra en outre aux propriétaires qui vont rénover ou construire de nouveaux bâtiments d'avoir un congé d'augmentation de leurs impôts fonciers pendant 10 ans, même si la valeur de leur immeuble va augmenter. Ils devront toutefois répondre à certains critères pour y être admissibles.

Le prochain quartier « en vogue » d'Ottawa

Tout cela fait dire au maire Jim Watson que le quartier Vanier, avec ces améliorations, pourrait devenir le prochain quartier « en vogue » de la capitale canadienne.

Il y a la rivière comme une frontière, c'est une rue principale traditionnelle, il y a une communauté bilingue, beaucoup d'artistes vivent dans ce quartier, a expliqué le maire.

Je pense que c'est vraiment important pour la Ville de travailler avec le secteur privé pour améliorer le mélange des types de commerçants qui s'y trouvent, a-t-il poursuivi.

Le conseiller du quartier Rideau-Vanier, Mathieu Fleury, est revenu sur le dossier de l'ouverture d'un refuge de l'Armée du Salut. Il a soutenu que l'organisme n'a pas encore le feu vert pour construire son nouveau refuge sur le chemin de Montréal.

Le dossier passera devant le Tribunal d'appel de l'aménagement local cet automne et le conseiller Fleury demeure persuadé que l'Armée du Salut ne pourra pas construire à cet endroit.

On a la meilleure équipe légale, a-t-il dit, ajoutant être à environ 30 000 $ de l'objectif de financement pour la lutte judiciaire. Refuge ou pas, les travaux pour reconstruire le chemin de Montréal débuteront cet été et dureront trois ans.

Avec les informations de Stéphane Leclerc

Ottawa-Gatineau

Infrastructures