•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mégahôpital de Windsor : une première victoire pour les citoyens contre le projet

Un groupe d'activistes se tient devant l'hôtel de ville de Windsor.
Un groupe d'activistes contre le déplacement du mégahôpital lors d'une manifestation en août 2018. Photo: Radio-Canada / Floriane Bonneville
Rose St-Pierre

Le débat entourant l'emplacement choisi par la Ville pour la construction d'un mégahôpital se poursuit. Un groupe contre l'emplacement du nouveau centre hospitalier a obtenu gain de cause mercredi lorsqu'un tribunal a reconnu leur droit d'appeler de la décision de la municipalité lors d'une audience publique.

Un groupe de citoyens contre l’emplacement du mégahôpital pourra être entendu devant un tribunal administratif.

Le groupe d’activistes considère que la Ville de Windsor n’a pas respecté les politiques provinciales et la loi sur l’aménagement du territoire en choisissant un emplacement en périphérie de la ville sur des terres agricoles.

Une conférence de gestion de la cause s’est déroulée mercredi devant une centaine de personnes.

Elle avait pour but de déterminer si cette contestation citoyenne pouvait être entendue devant un tribunal.

La présidence a déclaré en fin de journée qu’une audience aurait lieu, mais la façon dont cette séance se déroulera reste à être déterminée.

Le Tribunal d’appel de l’aménagement local (TAAL) est un tribunal décisionnel qui entend diverses affaires relatives à l’aménagement municipal et aux terrains ainsi que diverses questions financières et qui existe depuis avril 2018.

Cela comprend les plans officiels, les règlements de zonage, les plans de lotissement, les consentements et dérogations mineures et toute autre question renvoyée au Tribunal par diverses lois de l’Ontario.

Source : Tribunaux décisionnels Ontario

Des modalités de participation à préciser

La trentaine de participants qui pourront soumettre un témoignage au tribunal ne savent toujours pas s’ils pourront s’exprimer oralement ou si la présidence se limitera à lire leurs déclarations écrites.

Selon l’avocat du groupe contre le déménagement de l’hôpital, Ian Flett, la manière dont les témoignages seront partagés pourrait faire toute la différence.

Nous comprenons mieux les idées quand on peut les entendre directement de quelqu’un, explique-t-il.

Cette opinion est partagée par certains futurs participants à l’audience qui préféreraient s’exprimer oralement.

Je veux une audience orale. C’est important que les gens puissent exprimer ce qu’ils veulent dire devant un public, espère Lori Hill, en précisant qu’un examen des déclarations écrites ne serait pas ouvert au public.

Une femme.L'ancienne urbaniste en chef de Toronto et candidate à la mairie, Jennifer Keesmaat. Photo : La Presse canadienne / Colin Perkel

D’autres éléments seront tranchés par le tribunal dans quelques semaines, dont la possible participation à l’audience de l'urbaniste Jennifer Keesmaat et la possibilité de tenir des rencontres de médiation.

Une rencontre attendue

Projet de mégahôpital de WindsorProjet de mégahôpital de Windsor Photo : Windsor Regional Hospital

L’opposition à la construction d’un mégahôpital en périphérie de la Ville de Windsor est au coeur du débat depuis plusieurs années.

Selon ceux qui s’opposent au projet, le public n’a pas suffisamment été consulté et l’emplacement du futur mégahôpital, qui sera construit dans un ancien champ de soya, en face de l’aéroport et loin du centre-ville, rendra plus difficile l’accès aux soins de santé.

Une centaine de personnes assistait d’ailleurs à la conférence de gestion de la cause.

Plusieurs membres du public sont intervenus lors des interventions des avocats représentant la Ville de Windsor, notamment au moment où les avocats municipaux se sont opposés à la participation de certains témoins.

Les conditions étaient inconfortables, nous étions entassés, on ne pouvait rien entendre. En plus c’est un nouvel édifice, note Kiysta Glovasky-Ridsdale, un des membres du public.

L’audience sur l’appel ne se tiendra que dans plusieurs mois, ont précisé les avocats du groupe contre le nouvel emplacement de l’hôpital.

Windsor

Politique municipale