•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pratt & Whitney recrute au Saguenay

Deux employés, un homme et une femme, font une présentation sur un grand écran.
Une équipe s'est rendue au Cégep de Jonquière pour y recruter des étudiants. Photo: Radio-Canada
Gilles Munger

L'un des plus grands fabricants de moteurs d'avions au monde est de passage au Saguenay pour recruter du personnel pour ses usines de la région de Montréal.

Pratt & Whitney cherche à pourvoir 350 postes actuellement disponibles à ses installations de Mirabel, de Longueuil et de Saint-Hubert. Deux équipes de recrutement se sont rendues au pavillon de génie mécanique et de génie électrique du Cégep de Jonquière et à l'hôtel Delta pour y faire des entrevues.

On a beaucoup de défis pour remplacer notre main-d'oeuvre qui part à la retraite. On a environ deux tiers de notre main-d'oeuvre qui part à la retraite d'ici 2022.

Jean-Sébastien Fournier, superviseur de la production, Pratt & Whitney

L'entreprise cherche des assembleurs, des machinistes, des électrotechniciens, toutes sortes de travailleurs spécialisés. Malgré les ambitions de l'entreprise, les candidats étaient peu nombreux à rencontrer les équipes. Plusieurs étudiants finissants du Cégep de Jonquière ont déjà des emplois et des stages qui les attendent.

L'entreprise signale que les écoles spécialisées n'arrivent pas à répondre à la demande. Au Cégep de Jonquière, par exemple, on a reçu 70 offres d'emplois en génie mécanique pour ce printemps. Seulement 30 finissants terminent ce programme. Le Cégep affirme qu'il a amplement de place pour accueillir tous les étudiants requis dans la plupart de ses programmes techniques.

Ce qu'on veut, c'est tendre la perche aux jeunes filles et garçons pour qu'ils jettent un coup d'oeil du côté des spécialités.

Éric Potvin, coordonnateur du programme de génie mécanique

Saguenay–Lac-St-Jean

Emploi