•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le procès de Matthew Raymond débutera cet automne à Fredericton

Mathew Vincent Raymond sort d'un fourgon cellulaire

Matthew Vincent Raymond lors de son arrivée au palais de justice de Fredreicton

Photo : Radio-Canada

Catherine Allard

Le procès pour meurtre du présumé tireur de Fredericton, Matthew Raymond, débutera le 30 septembre à Fredericton. Huit semaines sont prévues au calendrier pour la tenue du procès.

Matthew Raymond était de passage en cour pour la douzième fois mercredi après-midi. Pour la première fois, il a comparu à la Cour du Banc de la Reine plutôt qu'en cour provinciale.

Il est accusé d'avoir tué deux policiers et deux citoyens lors d'une fusillade à Fredericton, en août 2018. Selon les accusations, il aurait ouvert le feu à partir de la fenêtre de son appartement avec une arme d'épaule.

Lors de la brève comparution, mercredi, Matthew Raymond était vêtu d'une combinaison orange de prisonnier. Il a écouté calmement le juge Fred Ferguson.

Le juge Ferguson a déjà entendu des procès très médiatisés au Nouveau-Brunswick, notamment celui du propriétaire du python qui a étouffé deux enfants à Campbellton en 2013. Il était aussi le juge au procès de Curtis Bonnell, reconnu coupable de meurtre et d’agression sexuelle à Miramichi en 2012.

L'accusé était représenté par l'avocate Alison Menard grâce au service d'aide juridique. Me Menard ne sait pas encore si elle sera aux côtés de Matthew Raymond lors du procès. Le service d'aide ne l’a pas encore confirmé.

Je ne pense pas qu'on peut présumer ce qui va se passer au niveau du plaidoyer, affirme Me Menard. Comme le juge l'a dit devant la cour, le plaidoyer se fait devant le jury lorsque c'est un procès devant juge et jury.

Selon elle, il est trop tôt pour dire si Matthew Raymond a l'intention de plaider coupable aux accusations qui pèsent contre lui.

Lorsqu'une personne est accusée de meurtre, la loi prévoit qu'elle sera jugée devant un juge et un jury, à moins d'une exception. Afin de protéger cet éventuel jury, le juge a décidé que certaines informations ne pourront pas être partagées avec le public.

C’est pourquoi les conclusions de l'évaluation psychiatrique de Matthew Raymond demeurent scellées pour l'instant. Il en va de même pour les conclusions des deux enquêtes en cours parallèlement aux procédures criminelles.

Une enquête sur le travail de la police doit avoir lieu parce que deux policiers sont décédés en service. Travail sécuritaire Nouveau-Brunswick se penche aussi sur les événements du 10 août 2018. Les conclusions des enquêtes seront seulement rendues publiques après que le jury ait rendu son verdict.

Matthew Raymond sera de retour en cour le 27 mars en préparation pour son procès.

Avec les informations de Catherine Allard

Nouveau-Brunswick

Homicide