•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 250 policiers recherchés à la Sûreté du Québec

Une policière parle à une étudiante
La Sûreté du Québec (SQ) a tenu une journée de recrutement mercredi à l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

La Sûreté du Québec (SQ) est en mode séduction pour recruter de futurs policiers. Plus de 250 postes de policiers patrouilleurs seront à pourvoir au cours de la prochaine année partout dans la province.

Pour y parvenir, la SQ a créé quatre nouveaux postes d’officiers recruteurs.

On ne se le cachera pas, on met beaucoup d'efforts, notre campagne on y croit, affirme le lieutenant Patrick Maheux.

Mercredi, des agents de la SQ ont rencontré des étudiants de l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR).

Policier qui parle à deux étudiantesLa Sûreté du Québec est en mode recrutement; aura plus de 250 postes à pourvoir dans les prochaines années. Photo : Radio-Canada

Ils leur ont notamment expliqué qu’il est possible de devenir policier sans avoir fait la formation collégiale technique, en passant par ce que la SQ appelle le programme conventionnel.

Les étudiants peuvent postuler en ligne et ensuite, suivre une formation collégiale accélérée d'un an à Montréal, s'ils sont retenus. Cette option n'est pas nouvelle, mais elle n'est pas connue de tous.

Affiche avec le sloganLa Sûreté du Québec a lancé une campagne de recrutement intitulée « Deviens qui tu es ». Photo : Radio-Canada

Le programme de techniques policières moins contingenté ?

Le nombre de postes de policiers au Québec augmente, mais la formation des policiers, elle, demeure contingentée.

Les formations en techniques policières acceptent année après année le même nombre d'étudiants, peu importe le nombre de candidats.

L'École nationale de police du Québec de Nicolet et le ministère de la Sécurité publique ont demandé au ministère de l'Éducation de modifier le contingentement du programme collégial de techniques policières pour réussir à répondre à la demande pour de nouveaux policiers.

Avec les informations de Claudie Simard

Mauricie et Centre du Québec

Éducation