•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des habitants de la réserve Southend paient plus de 1000 $ par mois en électricité

Vue d’un Lac gelé avec en arrière-plan des maisons d’un étage de la réserve Southend.
Située à 600 km au nord de Saskatoon, la réserve Southend compte près d’un millier d’habitants appartenant à la Première Nation crie Peter Ballantyne. Photo: Radio-Canada / CBC
Radio-Canada

La Première Nation crie Peter Ballantyne fait appel au ministre responsable de SaskPower, Dustin Duncan, pour trouver une explication satisfaisante aux factures d'électricité très élevées que paient les habitants de Southend, au nord de Saskatoon.

Insatisfait des explications de SaskPower, le chef de la Première Nation crie Peter Ballantyne, Peter Beatty, a écrit ce mois-ci au ministre Duncan pour porter le problème à son attention.

Darrin Morin, un membre du conseil de bande de cette Première Nation, est scandalisé que certaines familles de Southend doivent payer plus de 1000 $ par mois en électricité.

 Une facture d’électricité de 1539,18 $ pour un logement situé à Southend. Il est indiqué que la facture doit être payée d’ici le 2 avril 2019.Agrandir l’imageAprès la période de grand froid de février, une femme de Southend a publié en mars sa facture d’électricité sur les réseaux sociaux. Photo : Facebook

« Il y a certainement quelque chose qui ne va pas », lance-t-il.

La réserve de Southend compte près d’un millier d’habitants appartenant à la Première Nation crie Peter Ballantyne.

Cette réserve se situe à l’extrémité sud du lac Reindeer et à seulement quelques kilomètres du barrage de la centrale hydroélectrique Whitesand, dans le nord de la province.

Darrin Morin explique que ces factures très élevées indignent les habitants de Southend.

« Vivre dans le Nord est très coûteux pour [les familles]. Devoir payer une facture d’électricité de 1000 $ ou plus, alors là, elles n’y arrivent vraiment pas », se désole-t-il.

Des irrégularités difficiles à expliquer

Le conseil de bande a mandaté l’ancien comptable agréé Carl Ninine, aussi propriétaire de la firme de consultants All Nations Capital, pour étudier la consommation électrique dans les communautés de cette Première Nation à Deschambault Lake, à Sandy Bay, à Pelican Narrows et à Southend.

« C’est très étrange. La consommation résidentielle d’électricité est très élevée à Southend », dit Carl Ninine.

Il constate que les factures d’électricité d’environ 140 foyers de Southend étaient en moyenne de 412,02 $ en juin 2018, ce qui est beaucoup plus élevé que la moyenne de 353,45 $ enregistrée pour le mois de décembre, pourtant plus froid.

De plus, la consommation d’électricité est beaucoup plus élevée à Southend que dans les autres communautés.

Consommation mensuelle moyenne dans les différentes communautés étudiées :

  • 1250 kilowatts/heures par mois pour les logements à Deschambault Lake
  • 1667 kilowatts/heure par mois pour les logements à Pelican Narrows
  • 1927 kilowatts/heures par mois pour les logements à Sandy Bay
  • 4022 kilowatts/heures par mois pour les logements à Southend

Saskpower répond que la facture plus élevée en juin pourrait s’expliquer par un ajustement dans la lecture des compteurs durant les mois plus froids. La compagnie indique que les lectures de compteur à Southend sont faites une fois tous les trois mois.

« Nous avons effectivement observé une plus grande consommation d’électricité dans le Nord et c’est directement attribuable à une plus grande utilisation de l’électricité pour le chauffage », explique Jordan Jackle, un porte-parole de Saskpower.

Il ajoute qu’il n’y a pas de conduits de gaz à Southend. Certains habitants utilisent le bois pour la cuisson et le chauffage, mais la plupart des nouvelles maisons dépendent uniquement de l’électricité.

Il dit que la société de la Couronne est à l’écoute des plaintes de ses clients et rappelle aux consommateurs de bien vérifier l’isolation de leur maison.

Des explications jugées insatisfaisantes

Dans son rapport, Carl Ninine écrit : « Les explications habituelles de SaskPower pour les factures d’électricité excessivement élevées n'ont aucun sens. »

Il estime que cette situation demande une étude plus approfondie pour comprendre pourquoi la consommation d’électricité à Southend est si différente de celle des autres communautés.

Il reconnaît que son étude est limitée et qu’il n’a pas inspecté les logements pour comprendre les causes de cette consommation élevée.

« Nous avons besoin d’explications crédibles de SaskPower », affirme Peter Beatty, chef de la Première Nation crie Peter Ballantyne.

Il indique qu’il n’a pas encore eu de réponse à la lettre qu’il a écrite au ministre Dustin Duncan à ce sujet.

Avec les informations de Jennifer Quesnel, de CBC.

Saskatchewan

Énergie