•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les contraventions pour le stationnement coûteront plus cher à Montréal

Des panneaux de stationnement à Montréal
Une contravention pour stationnement interdit coûtera 16 $ de plus. Photo: Radio-Canada / Pasquale Harrison-Julien
Radio-Canada

Les automobilistes qui stationnent leur véhicule au mauvais endroit à Montréal devront payer des amendes plus salées, selon le projet de règlement adopté par le comité exécutif mercredi matin.

La contravention pour le stationnement dans une zone interdite sera de 78 $, soit une augmentation de 26 %, mais elle atteindra 302 $ dans le cas où un véhicule est immobilisé dans une zone d’arrêt interdit sur une voie réservée, ce qui est le double de sa valeur actuelle.

En augmentant ainsi les amendes, la Ville souhaite modifier les comportements des automobilistes pour « renforcer la sécurité de tous les usagers sur le réseau, en cohérence avec le plan d’action Vision Zéro », lit-on dans les documents publiés par la Ville.

« Avec la hausse de ces [amendes], qui est faite pour des questions de sécurité, de fluidité, d’efficacité dans les opérations, on s’attend à ce qu’il y ait un changement des comportements et une baisse du nombre d’infractions. Et c’est l’objectif visé », a indiqué Éric Alan Caldwell, responsable des Transports au comité exécutif.

Plus précisément, la Ville veut réduire les comportements délinquants qui nuisent à la sécurité des usagers, qui entravent les travaux d’entretien, qui violent les droits des autres usagers (personnes handicapées, conducteurs de véhicules d’urgence, livreurs, etc.) ou qui nuisent à la fluidité de la circulation.

Les voies réservées d'autobus, c'est pour augmenter la fluidité, s'assurer que les gens vont rapidement au travail. Quand il y a un véhicule qui bloque [la voie], ça vient défaire le concept d'une voie rapide. Nous, on pense qu'il faut envoyer un message très clair : "Ce n'est pas acceptable de stationner soa voiture sur une voie rapide."

Valérie Plante, mairesse de Montréal

Toutefois, si le nombre d’infractions restait le même, ces nouvelles amendes pourraient générer des revenus supplémentaires de 10,9 millions de dollars pour la Ville.

Les revenus obtenus serviront à financer des initiatives en matière de mobilité, a indiqué M. Caldwell, en mentionnant la formation de l’équipe Vision Zéro et la création du Réseau express vélo.

Forte augmentation des frais de greffe

Une partie importante des hausses est attribuable aux frais de greffe, qui sont déterminés par le gouvernement du Québec selon la valeur des infractions.

Ainsi, une contravention pour stationnement interdit passera de 49 $ à 50 $, mais les frais de greffe, eux, passeront de 13 $ à 50 $.

Dans le cas d’une infraction liée à un arrêt interdit dans une voie réservée, l’amende passera de 100 $ à 229 $, et les frais de greffe, de 50 $ à 73 $.

Le nouveau règlement devrait être adopté lors de la réunion du conseil municipal du 15 avril prochain.

Grand Montréal

Politique municipale