•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Journée de la Francophonie : la parole aux Franco-Colombiens

Des francophones parlent de l'avenir de la francophonie en Colombie-Britannique
Radio-Canada

En cette Journée internationale de la Francophonie, des intervenants de tous les âges en Colombie-Britannique mettent l'accent sur la fierté d'être francophone au Canada, mais aussi sur le rôle de la jeunesse dans ce domaine.

Un texte d'Hélène Bardeau

À travers le monde, 220 millions de francophones profitent du 20 mars pour célébrer la langue qu'ils partagent ainsi que la vigueur et la diversité de leurs cultures.

Afin de souligner ce rendez-vous incontournable, le réalisateur-vidéaste de Radio-Canada Alex Lamic a donné la parole à des francophones afin d'avoir leur opinion sur la francophonie en Colombie-Britannique.

Pour Anne-Marie, il est primordial de se rappeler que le français est aussi la langue officielle du Canada. « Ce n'est pas un privilège, mais un droit de pouvoir s'exprimer en français au Canada, estime-t-elle.

Vivre sa francophonie, c'est tout simplement parler français, affirme Ximena. À l'heure où le franglais est encore bien présent dans le vocabulaire de tous les jours, elle considère qu'il est primordial de sensibiliser son entourage, mais aussi les enfants à la langue de Molière.

Préparer la relève

La passation du flambeau de la langue française est l'une des choses les plus importantes chez les Franco-Colombiens sondés dans cette vidéo.

Claudya considère qu'il est nécessaire de transmettre aux futures générations la fierté d'être francophone.

Quant à Sandie, elle a bon espoir que la belle génération de jeunes qui s'en vient va continuer de faire grandir la francophonie au Canada.

Colombie-Britannique et Yukon

Francophonie