•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Productions de la salle comble n'auront pas de spectacle cet été

maison culture sadm
La maison de la culture de Sainte-Anne-des-Monts sera agrandie de 40 %. Photo: Radio-Canada
Jean-François Deschênes

Le diffuseur culturel, les Productions de la salle comble, ne présentera pas les spectacles cet été comme c'est l'habitude depuis près de 40 ans. Le projet de rénovation de la Maison de la culture de Saint-Anne-des-Monts provoque un manque à gagner qui force l'organisme à prendre des décisions difficiles.

Le projet d'agrandissement du bâtiment, qui comprendra notamment une toute nouvelle salle de spectacles, est accueilli à bras ouverts, mais cause des soucis financiers.

Dans les derniers mois, des spectacles ont été présentés dans différents lieux de la région dans le but de trouver une autre salle de spectacles à utiliser durant les travaux.

Il y a eu des spectacles à la polyvalente, à la Pointe Sec de Mont-Louis ainsi que dans la salle multifonctionnelle du musée Exploramer.

Mais ces tests n’ont pas été concluants, affirme le président des Productions de la salle comble, Vincent Rineau. Certains spectacles qu’on a testés, on s’est rendu compte qu’en s’éloignant de la Maison de la culture, plus on s’éloigne, moins les gens suivent, relate-t-il.

Malheureusement, ça nous a occasionné des coûts en location de salles et en équipements et aussi en baisse d’assistance.

Vincent Rineau, président du conseil d’administration des Productions de la salle comble
Dessin par ordinateur de la future salle de spectacle.Le nombre de places passera de 102 à 250, la scène sera agrandie et il y aura de meilleures loges pour les artistes. L'équipement technique sera modernisé. Photo : Ville de Sainte-Anne-des-Monts

Ces présentations ont coûté cher, à un point tel que les deux dernières années se sont terminées avec un déficit total de 30 000 $ à 40 000 $, explique M. Rineau.

Comme l'organisation prévoyait une perte tout aussi importante cette année, le conseil d’administration a décidé de réduire les activités au minimum, jusqu’à l’ouverture officielle de la nouvelle salle prévue à la fin de l’année ou au début de 2020.

Le poste à temps partiel de la responsable de la billetterie a été supprimé. Les heures de la coordonnatrice ont aussi été réduites au minimum.

Pour l’instant, le président assure que ces choix ont limité le prochain déficit à moins de 10 000 $. Il pourrait encore diminuer si le diffuseur obtient de l'aide financière.

C’est un moment qui nous cause un certain stress, mais on reste positifs en travaillant avec la Ville, le CLD et notre députée, pour nous permettre de trouver des fonds et de passer à travers la prochaine année.

Vincent Rineau, président du conseil d’administration des Productions de la salle comble.

Cette situation difficile s’ajoute au refus de Québec d’augmenter le financement annuel, qui n’a pas été augmenté depuis de nombreuses années, rapporte aussi M. Rineau.

Lumière au bout du tunnel

Il y a tout de même de l’espoir.

Une fois les travaux terminés à Maison de la culture, le conseil d'administration espère que l'engouement pour la nouvelle salle de spectacle permettra de renflouer les coffres et de redonner le travail aux employés comme avant.

Les Productions de la salle comble présentent chaque année plus de 30 spectacles en Haute-Gaspésie, en plus de présenter des films de répertoire.

Kaméléart

Le diffuseur voisin vit aussi des difficultés. Kaméléart a pris la décision d'annuler toutes ses activités à cause d'un conflit avec la Ville de Matane. Le problème est de nature différente, mais il a un impact sur la présentation de spectacles pour les prochains mois.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Spectacles