•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Agression sexuelle à Brockville: un an de prison pour un homme de 38 ans

Une petite statue représentant la justice.
Ryan Hartman a été reconnu coupable d'agression sexuelle, des gestes qui se sont déroulés à Brockville en 2011. Photo: iStock
Radio-Canada

Un homme de 38 ans, Ryan Hartman, a été condamné à un an de prison et à trois mois de probation pour une agression sexuelle qu'il a commise en 2011 dans la région de Brockville.

Plus tôt dans la journée de mercredi, la juge Kimberly Moore a rejeté la requête des avocats de Ryan Hartman, qui voulaient faire invalider sa condamnation en vertu de l'arrêt Jordan.

L'homme a été reconnu coupable une première fois en 2012 mais la cour d'appel avait ordonné la tenue d'un nouveau procès. Il a de nouveau été reconnu coupable à la suite de ce deuxième procès, en novembre 2018.

Ryan Hartman affirmait ne pouvoir être tenu responsable de l'agression parce qu'il disait souffrir d'un problème de sommeil, la sexsomnie.

La victime, Bekah D'Aoust, qui a publié une vidéo sur Facebook au début du mois de mars pour raconter son expérience, était allée à une fête avec son copain lorsque l'agression s'est produite.

Le couple dormait sur un matelas gonflable et quelques minutes avant que son réveille-matin sonne, la femme de 30 ans s'est réveillée en raison de douleurs. Elle s'est alors rendu compte qu'elle se faisait agresser.

La Coronne recommandait une sentence de 18 mois de prison. La défense, de son côté, demandait une à purger dans la société et que Ryan Hartman soit assigné à sa résidence.

Ottawa-Gatineau

Crime sexuel