•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un budget « sans plan ni vision », estime la députée Marilène Gill

Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau.
Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau. Photo: La Presse canadienne / Frank Gunn
Radio-Canada

La députée fédérale de Manicouagan, Marilène Gill, dénonce sans retenue le budget 2019 déposé mardi par le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau. Selon ses dires, le gouvernement dépense « sans plan ni vision ».

Mme Gill considère que les mesures proposées pour les travailleurs saisonniers sont nettement insuffisantes.

Marilène Gill, députée du Bloc québécois pour la circonscription de ManicouaganMarilène Gill, députée du Bloc québécois pour la circonscription de Manicouagan Photo : Marilène Gill

Il y a un projet pilote, mais ça ne répond pas aux besoins des travailleurs de l'industrie saisonnière, déplore-t-elle. Ce qu'on veut, c'est qu'ils soient capables de passer par-dessus la période du trou noir. On a des solutions à proposer, écoutez-les et faites-nous un budget où il y aura des mesures.

La députée bloquiste critique également le fait que les cotisations d'assurance-emploi soient diminuées.

Des travailleurs de la Côte-Nord dénoncent le trou noir entre la fin des prestations d'assurance-emploi et le début d'une nouvelle période de travail.Des travailleurs de la Côte-Nord dénoncent le trou noir entre la fin des prestations d'assurance-emploi et le début d'une nouvelle période de travail. Photo : Radio-Canada

Par ailleurs, Marilène Gill dit rester sur sa faim en ce qui concerne la mesure législative proposée pour modifier la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies dans le but de protéger les retraités d'entreprises qui ont fait faillite, comme ceux de la minière Cliffs. Une mesure qui rappelle un projet de loi que Mme Gill voudrait faire adopter.

Il y a quand même une brèche, une ouverture, un travail qui a été fait, mais à court terme, pour moi ce n'est pas le témoignage d'une volonté ferme et claire d’agir rapidement, tranche-t-elle.

Pour la députée, la mesure s’apparente plus à une promesse électorale.

Avec les informations de Djavan Habel-Thurton

Côte-Nord

Politique fédérale