•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des électeurs de Carleton Place réagissent à l'expulsion du député Randy Hillier

Un homme avec des lunettes.
Randy Hillier Photo: La Presse canadienne / Chris Young
Radio-Canada

Le député de Lanark–Frontenac–Kingston, Randy Hillier, semble conserver l'appui de plusieurs de ses électeurs malgré son expulsion du caucus conservateur.

M. Hillier a été suspendu le mois dernier par la direction du parti, et finalement expulsé la semaine dernière, après avoir eu une attitude blessante à l'endroit du père d'un jeune autiste.

La direction du parti conservateur a accusé le député d'avoir contribué à l'escalade de la situation et de ne pas avoir été un joueur d'équipe.

Randy Hillier de son côté, affirme avoir été mis à l'écart en raison de tensions constantes avec deux conseillers du premier ministre Doug Ford.

Dans sa circonscription, de nombreux électeurs semblent toujours appuyer le député devenu indépendant.

Au salon de barbier de Ike Smith, à Carleton Place, Randy Hillier a toujours la cote.

C'est un leader, mais peut aussi prendre beaucoup de gens par surprise, affirme M. Smith.

Pat Anglehart, un client de Ike Smith, croit que M. Hillier a toujours dit le fond de sa pensée et que c'est ce que les gens attendent de lui.

Il parle aux gens, et ne les regarde pas de haut. Je crois qu'il nous représente plus qu'il ne représente son parti

Pat Anglehart, électeur de la circonscription de Lanark–Frontenac–Kingston

Doug Hawkins travaille au magasin de chaussures Graham's Shoes. Il aimerait savoir ce qui s'est vraiment passé et connaître la version du parti.

Il reconnaît que Randy Hillier est un homme populaire, mais il croit que le député aura de la difficulté à se faire réélire.

Ça va dépendre de bien des choses. Bien sûr la prochaine élection est encore loin, dit-il. Bien des choses peuvent se passer en trois ans.

Falken Newton, un tatoueur de Carleton Place, est surpris que M. Hillier ait été expulsé du caucus conservateur.

Ç’a été un choc de l'apprendre, affirme-t-il. J'aimerais avoir un peu plus d'information sur ce qui s'est vraiment passé. Il y a toujours deux, trois ou quatre côtés à une histoire.

M. Newton croit que le pays est trop divisé en ce moment et qu'il ne semble maintenant y avoir que deux extrêmes et une absence de nuances.

Chris Bowes, un gérant de commerce, dit qu'il appuie totalement le gouvernement de Doug Ford, mais il croit que Randy Hillier a fait la bonne chose.

Il se bat d'abord pour ses électeurs, le parti et la politique viennent en deuxième pour lui, ce qui est rafraîchissant de voir dans la politique aujourd'hui.

Chris Bowes, gérant d'un commerce de Carleton Place

M. Bowes pense que plus de politiciens devraient suivre l'exemple de Randy Hillier.

Ottawa-Gatineau

Politique provinciale