•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le train léger à Gatineau, un « enjeu électoral » pour Maxime Pedneaud-Jobin

Maxime Pedneaud-Jobin répond aux questions des journalistes lors d'une mêlée de presse au Centre de congrès et d'expositions de Lévis le 22 février 2019.
Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le financement du train léger à Gatineau est appelé à devenir un enjeu électoral lors de la prochaine campagne fédérale, selon le maire de Gatineau.

Réagissant au budget Morneau déposé mardi, le maire Maxime Pedneaud-Jobin a qualifié de mauvaise nouvelle la décision d'Ottawa de ne pas accorder plus d'argent au transport collectif.

Selon M. Pedneaud-Jobin, les montants actuels sont insuffisants pour financer les grands projets des villes de Montréal, Québec et Gatineau.

C'était une bataille pour le budget, là, ça va devenir un enjeu électoral.

Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau

Le maire souhaite que les partis s'engagent à mieux financer ce genre de projet. Si on veut lutter contre les changements climatiques et, surtout, améliorer la qualité de vie au quotidien de notre monde, qui, à l'ouest de la ville, est pris dans la circulation tous les jours, ça prend des grands projets et on ne peut pas faire ça tout seul, a-t-il soutenu.

Ottawa-Gatineau

Politique fédérale