•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les municipalités estriennes satisfaites du budget fédéral

Steve Lussier, maire de Sherbrooke
Steve Lussier, maire de Sherbrooke Photo: Radio-Canada / Christine Bureau
Radio-Canada

Des sommes plus importantes pour connecter les citoyens à Internet haute vitesse et pour investir dans les infrastructures font partie des mesures accueillies favorablement par les municipalités estriennes. Le maire de Sherbrooke, le maire de Sainte-Catherine-de-Hatley et la mairesse de Magog se sont réjouis du budget fédéral déposé cet après-midi.

Internet haute vitesse

Le gouvernement Trudeau a annoncé que toutes les municipalités canadiennes seront connectées à Internet haute vitesse d’ici 2030. Pour le maire de Sainte-Catherine-de-Hatley et président de la Fédération québécoise des municipalités (FQM), Jacques Demers, il s’agit de la grande nouvelle de ce budget. Selon lui, maintenant que les sommes d’argent nécessaires sont déposées, il ne reste qu’à s’assurer que celles-ci soient ajoutées aux programmes mis en place au Québec.Puis être sûr qu’il y a juste un donneur d’ouvrage dans ce dossier-là, qu’on ne fasse pas des programmes en parallèle. On va être capable de couvrir le Québec avec ces montants-là , soutient le président de la FQM.

Le portrait des services Internet disponibles pour les ménages estriens est en cours de production, mais Jacques Demers souligne que le CRTC établit entre 240 000 et 340 000 le nombre de foyers québécois non desservis. Le gouvernement canadien proposera un réseau avec une vitesse internet de 50 MB, ce qui sera aussi plus élevé que ce dont disposent plusieurs ménages.

Il y a un sentiment d’urgence. Ce qui est important,c’est que ce ne soit pas juste une promesse pour les prochaines années, que ce soit ce gouvernement-là ou un autre qui soit au pouvoir, être sûr que ça continue.

Jacques Demers, maire de Sainte-Catherine-de-Hatley et président de la Fédération québécoise des municipalités.

La taxe sur l’essence

Dans son budget, le ministre des Finances, Bill Morneau, a annoncé que le gouvernement doublait en 2019 le montant versé au Fonds de la taxe sur l’essence. Les municipalités disposeront donc de plus d’argent pour répondre à leurs besoins urgents. Les maires Lussier, Demers et Hamm s’en sont réjouis. Le maire de Sherbrooke a mentionné que ces sommes serviront à l’asphaltage, à la construction du pont des Grandes-Fourches et au développement du transport en commun.

C’est un fonds qu’on utilise déjà depuis plusieurs années, qui est facile, qui est prévisible [...] C’est efficace donc on va pouvoir faire rapidement des projets.

Vicky May Hamm, mairesse de Magog et présidente de la Fédération canadienne des municipalités.

Le maire de Sainte-Catherine-de-Hatley se fait plus prudent et attend de connaître les modalités d’application du fonds, notamment pour les bâtiments municipaux et les barrages, pour s’assurer « que cet argent ne soit pas qu’une promesse [...] que les municipalités ne peuvent pas utiliser ».

Le maire de Sherbrooke s’est aussi réjoui du soutien financier qu’apportera le gouvernement pour les jeunes familles qui souhaitent s’acheter une propriété.

Estrie

Politique fédérale