•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Budget 2019 : un meilleur accès à la propriété pour les Torontois?

Une pancarte d'agente immobilière indiquant qu'une maison a été vendue à un prix plus élevé que celui qui a été demandé

Les acheteurs d'une première propriété bénéficieront dès cette année d'une nouvelle mesure qui leur permettra de réduire significativement le montant de leur future hypothèque.

Photo : CBC/Caolan Brennan

Myriam Eddahia

Le gouvernement fédéral dit vouloir améliorer l'abordabilité en soutenant les acheteurs d'une première propriété. L'accès à la propriété pour les millénariaux est de plus en plus difficile à Toronto, mais le dépôt du budget par le gouvernement fédéral tente de faciliter ce scénario.

Nous sommes heureux que ce budget consacre de l'argent aux engagements pris en matière de transport en commun et de logement, pour n'en nommer que deux, a déclaré le maire de Toronto, John Tory, mardi.

Le maire de Toronto, John Tory, semble être satisfait du budget déposé, mais il dit continuer de défendre les intérêts des Torontois.

Les millénariaux sont particulièrement ciblés dans ce quatrième budget du ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, déposé mardi.

Le ministre Bill Morneau propose de fournir un financement de 10 milliards de dollars supplémentaires sur neuf ans pour la construction de logements locatifs abordables.

Cette initiative permettra de bâtir 42 500 nouvelles unités d’habitation à travers le pays.

Améliorer l’abordabilité

Le budget 2019 du gouvernement de Justin Trudeau introduit également l'Incitatif à l’achat d’une première propriété.

Selon le gouvernement, ce programme permettrait aux acheteurs d’une première propriété admissible qui ont le montant minimal requis de la mise de fonds pour une hypothèque assurée de demander à la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) de financer une partie de l’achat d’une propriété au moyen d’un prêt hypothécaire avec participation.

Le budget estime qu’environ 100 000 acheteurs d’une première propriété soient en mesure de bénéficier de cette initiative au cours des trois prochaines années au Canada.

Le budget de 2019 offre un nouveau soutien ciblé pour les acheteurs d’une première habitation et il prend des mesures visant à régler l’offre de logements insuffisante et à rendre le marché du logement plus équitable, peut-on lire dans l'une des pages du budget.

Le maire de Toronto, John Tory, a remercié le ministre des Finances et le premier ministre pour leurs investissements.

Toute aide vers un meilleur accès à la propriété dans un marché très coûteux est la bienvenue.

John Tory, maire de Toronto

Selon le gouvernement fédéral, les mesures comprises dans ce budget visent à augmenter l’offre de logements parce qu’il s’agit de la façon la plus efficace de traiter de l’abordabilité, à long terme.

Le budget de 2019 propose également de sévir contre les gens qui ne respectent pas les règles – ceux qui évitent les impôts ou qui ont recours aux biens immobiliers aux fins du recyclage des produits de la criminalité – en faisant en sorte que le logement soit moins abordable pour les gens qui en ont besoin.

Déclaration du gouvernement du Canada, Le budget de 2019

M. Tory a salué le gouvernement fédéral pour avoir reconnu l'importance des municipalités en octroyant directement des fonds aux municipalités.

Nous avons été clairs avec le gouvernement qu'il devait investir et nous avons fait du progrès en ce sens aujourd'hui, a ajouté M. Tory.

Dans un communiqué de presse, la Chambre immobilière de Toronto (Toronto Real Estate Board - TREB) félicite le gouvernement fédéral d'avoir fait du logement une priorité, mais continue de s'inquiéter des restrictions inutiles en matière de prêt hypothécaire.

La Chambre immobilière de Toronto se penchera sur les détails du budget pour mieux comprendre de quelles manières ces mesures auront un impact sur les acheteurs.

Pour ce qui est du gouvernement provincial, le ministre des Finances, Vic Fedeli, a dit que le gouvernement fédéral a finalement reconnu qu'il y a un problème d'offre de logements.

Le gouvernement provincial dit qu'il présentera un plan ce printemps en vue de mettre un plus grand nombre de logements de qualité à la disposition de la population de l'Ontario.

Toronto

Politique fédérale