•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mort d’un bébé placé en famille d’accueil à Winnipeg : la famille blâme la province

Daralyn Green, la mère de l'enfant, en sanglots.
Daralyn Green affirme que sa fille de 4 mois était en bonne santé lors de sa dernière visite, vendredi dernier. Photo: Radio-Canada / Warren Kay
Radio-Canada

La famille d'un bébé de 4 mois a confirmé, mardi, la mort de l'enfant alors que cette dernière avait été retirée à sa mère par les Services à l'enfance et la famille (CFS) et placée en famille d'accueil.

Daralyn Green a dit qu'elle avait été informée par les Services à l’enfance et la famille mardi aux alentours de 10 h, de la mort de sa fille, Vanatasia Unique Emerald Green.

« Il y a tant de questions qui restent en suspens », a déclaré Daralyn Green d’une voix étranglée par les sanglots, au cours d’une conférence de presse organisée par l’Assemblée des chefs du Manitoba.

La famille affirme qu’elle aurait vu l’enfant pour la dernière fois vendredi dernier. Daralyn Green vit dans la Première Nation Bloodvein et avait un droit de visite d’une semaine toutes les trois semaines.

« Lors de ma dernière visite, mon bébé allait bien. Elle était heureuse. Les CFS ont manqué à leurs engagements envers ma fille, envers nous. C’est ce que je ressens », a affirmé la mère.

Daralyn Green n’a, en revanche, pas répondu aux questions concernant la raison pour laquelle la garde de sa fille lui avait été retirée par les services provinciaux.

La grand-mère de l’enfant, Vera Green, a précisé que la joie de sa fille à la naissance de l’enfant avait laissé place à la confusion lorsque cette dernière avait été placée en famille d'accueil.

« Regardez ce qui c’est passé lorsque [l’enfant] a fini aux CFS. Maintenant [Daralyn] ramène un cercueil à la maison », a-t-elle ajouté.

Un manque de dialogue

Martina Fisher, dont le nom traditionnel est Blue Sky Eagle, a travaillé pour les CFS pendant près de 19 ans. Elle a apporté son aide à la famille afin de tenter de récupérer le nourrisson.

Elle affirme que les CFS ne donnent pas aux familles autochtones assez d’occasions de travailler ensemble et n’offrent que peu de communication.

« Il y a toujours des façons de travailler avec la mère, la famille et la communauté, affirme Martina Ficher. Il faut commencer par changer le système, pas la famille. »

Enquête en cours

La province indique qu’elle va lancer une enquête.

« Nos condoléances vont à la famille étendue, à la famille d'accueil et à toutes les personnes qui ont participé à la vie de cette enfant », indique la ministre des Familles, Heather Stefanson, dans un message envoyé à CBC/Radio-Canada.

La police confirme que des enquêteurs se penchent sur cette mort. Toutefois, elle ne s’est pas prononcée sur d’éventuels chefs d’accusation.

Manitoba

Autochtones