•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des réseaux électriques locaux de BC Hydro vulnérables aux cyberattaques

Le logo de la société d'État BC Hydro.
La vérificatrice générale de la Colombie-Britannique demande à l'entreprise publique d'étendre sa surveillance à l'ensemble de son système. Photo: Radio-Canada
Adrien Blanc

L'entreprise BC Hydro, qui fournit 95 % de l'électricité en Colombie-Britannique, est généralement protégée contre les pirates informatiques, affirme la vérificatrice générale dans un rapport publié mardi, mais elle n'est pas à l'abri d'attaques ciblées sur des réseaux de faible puissance.

La vérificatrice générale, Carol Bellringer, prévient qu'il y a des risques de pannes d’électricité provoquées à distance par des cybercriminels. BC Hydro ne surveille pas certains équipements électriques de faible capacité, écrit-elle, ce qui permet l’exploitation de failles de cybersécurité pouvant conduire à des pannes localisées qui, si elles sont menées simultanément, pourraient avoir un effet important sur l’ensemble du réseau électrique.

BC Hydro est une entreprise publique classée comme une infrastructure essentielle par le gouvernement fédéral, c’est-à-dire qu’elle est à la base du fonctionnement de l’économie et de la société. L’impact d’une attaque informatique sur BC Hydro pourrait donc rester mineur ou au contraire représenter un danger majeur, selon les cas, estime Carol Bellringer.

Durant son enquête, qui a porté sur la période de septembre 2017 à mai 2018, la vérificatrice générale n’a relevé que des incidents qui nécessitaient une simple restauration du système endommagé. Elle n’a donc pas pu observer comment était appliquée la procédure de récupération après une attaque de grande ampleur.

Une cyberattaque n'atteindrait pas la majorité des clients, mais des communautés plus isolées.

Carol Bellringer, vérificatrice générale de la Colombie-Britannique

La vérificatrice générale recommande que BC Hydro aille au-delà de ses obligations imposées par les normes de fiabilité communes au Canada et aux États-Unis et surveille, en temps réel, l’ensemble de son matériel et de ses logiciels, pour détecter toute activité anormale.

En effet, le système électrique britanno-colombien appartient à un réseau plus large, qui s’étend en Alberta et dans l’ouest des États-Unis. Il pourrait donc y avoir un risque de propagation. Toutefois, Carol Bellringer se veut rassurante : Les normes suivies par BC Hydro permettent d’empêcher une panne survenue en Colombie-Britannique de se propager hors de la province.

Colombie-Britannique et Yukon

Cybersécurité