•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rencontre au sujet de l’avenir de la CIBC à Port-Cartier

L'enseigne de la banque CIBC.
La succursale de la banque CIBC de Port-Cartier a annoncé sa fermeture. Photo: Radio-Canada / Francis Bouchard
François Robert

La demande de rencontre avec la direction de la banque CIBC au sujet de la volonté de l'entreprise de fermer la succursale de Port-Cartier a finalement porté ses fruits.

Cette demande avait été formulée notamment par la Chambre de commerce et la Municipalité dans la foulée de la manifestation tenue devant les locaux de la CIBC à Port-Cartier le 25 janvier dernier.

Une manifestante avec un affiche sur laquelle on peut lire « cliente à la CIBC depuis 44 ans, pas de fermeture svp. »Même si les services bancaires en ligne sont de plus en plus utilisés, certains clients exigent une succursale physique dans leur ville. Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

En janvier, la direction de la CIBC a indiqué vouloir fermer la succursale de Port-Cartier en août prochain.

Ils nous ont confirmé qu’ils viendraient nous rencontrer le premier avril, la Chambre de commerce, la ville de Port-Cartier et la Corporation de développement économique, précise le nouveau président de la Chambre de commerce de Port-Cartier, Michel Gignac.

Michel Gignac prononce un discours lors de la manifestation.Le président de la Chambre de commerce de Port-Cartier, Michel Gignac, lors de la manifestation devant la succursale de la CIBC du 25 janvier 2019. En arrière-plan, le maire de Port-Cartier, Alain Thibault. Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

On a de grandes entreprises qui font affaire avec la CIBC, mais qui ne font pas affaire à Port-Cartier. [Elles] font affaire à Montréal ou à Toronto. Il faut qu’ils [prennent] ça aussi en ligne de compte.

Michel Gignac, président de la Chambre de commerce de Port-Cartier

C’est le vice-président de district pour la CIBC Sébastien Lapointe qui viendra les rencontrer.

Michel Gignac espère pouvoir faire casser cette décision de la CIBC.

Tant qu’elle est ouverte, elle n’est pas fermée et on va tout faire dans ce sens-là, assure Michel Gignac. Ça n’a pas de bon sens d’avoir juste une institution financière avec tout près de 7000 de population versus d’autres villes qui ont beaucoup moins et qui ont deux institutions financières.

La devanture de la succursale CIBC de Port-Cartier.Plusieurs citoyens sont frustrés de la fermeture de l'une des seules institutions financières ayant pignon sur rue à Port-Cartier. Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

La rentabilité de la CIBC elle est là.

Michel Gignac, président de la Chambre de commerce de Port-Cartier

Le maire de Port-Cartier, Alain Thibault, espère aussi réussir à convaincre la CIBC.

C’est une lueur d’espoir, on espère toujours qu’ils vont revenir sur leur position et qu’ils vont garder ça ouvert, c’est sûr, admet Alain Thibault. Ils ont quand même une bonne clientèle. Oui on espère bien gros.

Le maire de Port-Cartier, Alain Thibault dépose une feuille sur son bureauLe maire de Port-Cartier, Alain Thibault Photo : Radio-Canada / Jean-Louis Bordeleau

Il y a rien que les fous qui ne changent pas d’idée. Ce qui fait qu’eux autres aussi ils ne sont pas à l’abri de ça. Et s’ils changent d’idée, c’est bien tant mieux pour tout le monde. C’est un service de plus.

Alaint Thibault, maire de Port-Cartier

Si la CIBC maintient sa décision de fermer la succursale de Port-Cartier, il ne resterait plus que la Caisse Desjardins comme institution financière à Port-Cartier.

Côte-Nord

Économie