•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au revoir l'hiver, bonjour le printemps

Les phares éblouissants des voitures font ressortir la quantité et la densité des flocons qui tombent en cette nuit.

Des voitures circulent sur la rue St-Jean à Québec en pleine tempête de neige.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Maxime Denis

« Ah! comme la neige a neigé! » écrivait Émile Nelligan vers 1898. Son poème aurait encore été d'actualité en cet hiver 2018-2019 avec une quantité de neige tombée au-dessus de la moyenne pour la Ville de Québec.

Les Québécois pourront souffler mercredi à 17h58 HAE, moment officiel de l'arrivée du printemps, après un hiver éprouvant avec des conditions en dents de scie.

Depuis octobre, Environnement et Changement climatique Canada estime que la capitale a reçu 352 centimètres de neige jusqu'à maintenant. C'est 49 centimètres de plus que la moyenne d'octobre à avril de 303 cm.

Environ 58 millimètres de pluie sont tombés en décembre, principalement le 21 décembre, forte journée de précipitations.

Les bordées de neige des 20 janvier, 13 février et 24 février auront marqué l'hiver faisant en sorte que nous avons, encore aujourd'hui, une importante quantité de neige au sol. À cela s'ajoutent les températures qui ne furent pas suffisamment élevées en janvier et février pour permettre une diminution normale de la neige durant l'hiver.

Déjà en novembre, la saison froide s'installait avec beaucoup de froid et de neige pour un tel mois, comme le soulignait Simon Legault, météorologue chez Environnement et Changement climatique Canada. Décembre a été plutôt calme avant des mois de janvier et février neigeux.

À quoi s'attendre pour le printemps?

Bonne nouvelle pour les plus frileux, les grands froids sont probablement terminés, mais de bonnes bordées de neige pourraient toujours survenir d'ici la fin du mois et en avril.

Tempêtes de neige en avril à Québec

Autres tempêtes de neige en avril à Québec

Photo : Radio-Canada

« Il est possible que le mois d’avril soit au-dessus de la normale pour les températures, mais les prochaines semaines ne semblent pas apporter une hausse marquée du mercure, plutôt une période d’alternance alors que des systèmes météo traverseront la province », conclut le météorologue.

Québec

Météorologie