•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une femme gravement blessée par un chien à Ottawa

Une résidence, avec des traces de sang dans l'entrée.
Une femme dans la quarantaine a été gravement blessée quand elle a été attaquée par un chien, lundi soir, à l'extérieur de cette résidence de l'avenue Athans, dans le secteur de Greenboro. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Des policiers d'Ottawa ont abattu un chien qui s'attaquait à une femme dans la quarantaine, lundi soir, à l'extérieur d'une résidence du sud d'Ottawa. Les faits se sont produits vers 23 h au 1663, avenue Athans, dans le secteur de Greenboro.

À leur arrivée sur les lieux, les policiers ont été attaqués par un chien agressif. Ils l'ont atteint d'un projectile. Le chien a survécu, selon le Service de police d'Ottawa (SPO).

Les agents se sont ensuite tournés vers un autre chien, qui s'attaquait à la femme au même moment. Ils ont dû l'abattre pour qu'il cesse de s'en prendre à la victime. L'animal est mort sur le coup, a expliqué l'agent Charles Benoît du SPO, lors d'un point de presse, mardi après-midi.

La femme de 44 ans a subi des blessures graves et elle a été transportée à l'hôpital, mais sa vie n'est pas en danger. La victime est soignée pour plusieurs morsures à la tête, au cou et aux bras. Les policiers n'ont pas été blessés.

Quand quelqu'un subit plusieurs blessures comme elle a subi, on veut être certain qu'il n'y a pas un besoin de soins médicaux spécialisés comme la chirurgie vasculaire ou la chirurgie plastique qui sont disponibles au centre de traumatologie, a expliqué Marc-Antoine Deschamps, surintendant au Département des relations publiques du Service paramédic d'Ottawa.

Charles Benoît répond aux questions des journalistes à l'extérieur du quartier général du Service de police d'Ottawa.L'agent Charles Benoît du Service de police d'Ottawa. Photo : Radio-Canada

Au total, quatre chiens assez gros se trouvaient sur place, ont indiqué les autorités. Elles n'ont toutefois pas précisé les races des chiens impliqués dans l'attaque ni les raisons qui auraient pu pousser les animaux à devenir agressifs.

Les Services des règlements municipaux ont ouvert une enquête et ont indiqué que les trois autres chiens sont sous la garde de la Société protectrice des animaux d'Ottawa.

Avec les informations d'Ismaël Sy

Ottawa-Gatineau

Faits divers