•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nombreux feux de circulation problématiques ou même inutiles

Gros plan d'un feu de circulation au rouge sous lequel se trouvent une quarantaine de petits glaçons.
Il y a 178 feux de circulation sur le territoire de Sherbrooke. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

La Ville de Sherbrooke s'est dotée d'un plan directeur pour mieux évaluer la sécurité, la performance et la pertinence de l'ensemble de ses feux de circulation. Des données dévoilées au conseil municipal démontrent que près de 20 % d'entre eux sont jugés potentiellement problématiques du point de vue sécuritaire.

Sur l’ensemble du territoire sherbrookois, 178 feux de circulation sont en fonction. De ce nombre, 39 % sont non-conformes à des degrés variables et la programmation de la quasi-totalité d’entre eux (82 %) n’a pas été révisée au cours des cinq dernières années.

On a des problèmes de synchronisation partout sur le territoire, rappelle la directrice du Service des infrastructures urbaines à la Ville de Sherbrooke, Caroline Gravel. On est très en retard, on n’a pas fait d’ajustements depuis plusieurs années et les réalités changent sur le terrain.

Entre 2013 et 2016, plus de 1 000 accidents ont été comptabilisés sur le territoire à des intersections gérées par des feux de circulation. Trois de ces incidents ont causé des blessures graves.

Le Plan directeur des feux de circulation, présenté lundi au conseil municipal, permettra de mieux définir les priorités en la matière plutôt que d’agir au cas par cas.

Priorité à la performance

En 2019, la performance d’une vingtaine de feux sera la priorité de la Ville afin d’améliorer la fluidité de la circulation sur la rue King Ouest, entre les rues Fraser et Sauvé, ainsi que sur le boulevard Bourque, entre les rues Bertrand-Fabi et Président-Kennedy.

Chaque feu a été évalué et chacun a des interventions différentes. On a des équipements désuets, comme des têtes de feu ou des boutons pour les piétons.

Caroline Gravel

Les modifications sont évaluées à 700 000 $.

Dans le secteur Rock Forest, j’ai eu beaucoup de plaintes sur la synchronisation des feux. [Ce plan] va [en] régler beaucoup, croit la conseillère Annie Godbout. C’est une bonne nouvelle.

La Ville ne prévoit toutefois pas agir immédiatement afin de régler les problèmes de sécurité.

La Municipalité souhaite attendre les conclusions du Plan d’intervention de sécurité routière en milieu municipal réalisé cette année. Ses conclusions pourraient permettre d'aller chercher des fonds supplémentaires dans les poches du ministère des Transports du Québec.

Le service des infrastructures urbaines recommande aussi le retrait d’une dizaine de feux de circulation considérés comme inutiles.

Des discussions devront avoir lieu avec les élus pour déterminer à quel moment les investissements seront disponibles afin de les retirer.

Estrie

Affaires municipales