•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Agressions sexuelles : un homme de la Mauricie nommé au comité créé par Sonia LeBel

Visage de l'homme dans un café

Le fondateur du groupe Emphase de Trois-Rivières, Jean-Marc Bouchard, siégera au comité d’experts créé par la ministre de la Justice, Sonia LeBel, qui aura pour mandat d'étudier les différentes pistes de solution pour améliorer l’accompagnement des victimes d’agressions et faire ses recommandations.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Jean-Marc Bouchard se bat depuis plus de 10 ans pour la cause des victimes d'agressions sexuelles. Il a fondé un organisme en Mauricie et au Centre-du-Québec pour venir en aide aux hommes victimes d'agressions sexuelles. Voilà qu'aujourd'hui, il est choisi par la ministre de la Justice du Québec pour donner son avis sur la question.

La ministre Sonia LeBel a annoncé lundi la formation d’un comité d’experts qui aura un an pour étudier les différentes pistes de solution pour améliorer l’accompagnement des victimes d’agressions dans le système judiciaire et extrajudiciaire et faire ses recommandations.

Jean-Marc Bouchard en connaît encore peu sur le processus annoncé par la ministre de la Justice, mais il sait quelle mission il veut y accomplir : aider les hommes victimes d’agressions.

J’ai envie d’être le porte-parole des victimes masculines, parce qu’il y en a vraiment beaucoup.

Jean-Marc Bouchard, fondateur du groupe Emphase
Jean-Marc Bouchard qui marche devant des gens

Jean-Marc Bouchard (à droite), le 19 avril 2008 à Montréal, lors d'une marche qu'il avait organisé pour les victimes d'agressions sexuelles.

Photo : Radio-Canada

Le comité sera composé de 13 experts d'horizons divers, dont deux qui ont un lien important avec la Mauricie et le Centre-du-Québec : Jean-Marc Bouchard et Anick Sioui, qui travaille comme psychologue clinique à Odanak.

Jean-Marc Bouchard n’exclut pas l’idée d'appuyer la création d’un tribunal spécialisé pour les victimes d’agressions sexuelles.

On va analyser toutes les pistes de solution et si le comité voit que c’est une avenue qui pourrait être intéressante, absolument, je vais donner mon appui à ça, dit-il.

Je connais des personnes qui sont allées dans les tribunaux actuels et, la plupart du temps, c’est une expérience pénible pour les victimes d’agressions sexuelles.

Jean-Marc Bouchard, fondateur du groupe Emphase

L'organisme que Jean-Marc Bouchar a mis sur pied il y a cinq ans vient en aide aux hommes qui ont vécu des agressions sexuelles, dans l'enfance la plupart du temps.

Il a lui-même, par le passé, fait partie d’un groupe de soutien comme celui qu'il a mis sur pied en Mauricie et au Centre-du-Québec.

D'après les informations de Marie-Ève Trudel

Mauricie et Centre du Québec

Agression