•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Fédération des chasseurs et pêcheurs réclame des modifications au projet de loi C-71

Des armes à feu sont disposées dans une présentoir de magasin.
La Fédération des chasseurs et pêcheurs réclame des modifications au projet de loi C-71. (archives) Photo: Radio-Canada / Emily Blais
Jean-Marc Belzile

La Fédération des chasseurs et pêcheurs réclame des modifications au projet de loi C-71 qui va modifier certaines lois et un règlement relatifs aux armes à feu.

Le gouvernement fédéral souhaite notamment resserrer la vérification des antécédents pour l'obtention d'un permis d'armes à feu.

Le président de la fédération, Marc Renaud, a comparu devant le comité sénatorial de la sécurité nationale et de la défense.

La présidente en Abitibi-Témiscamingue, Nathalie Dallaire, croit qu'un resserrement des règles entraînera une lourdeur administrative pour les chasseurs.

Elle souhaite que l'argent soit plutôt dépensé en prévention.

Directement où il y a le problème, pas nécessairement sur l'outil parce que l'arme en elle-même, ce n'est pas elle qui va faire un meurtre ou causer des dommages, c'est vraiment la personne derrière. On mise sur l'idée d'avoir un accompagnement au niveau de la prévention et des campagnes de sensibilisation pour entreposer son arme de façon sécuritaire, affirme-t-elle.

Abitibi–Témiscamingue

Politique fédérale