•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Héma-Québec cherche des donneurs

Un tableau où il est inscrit que l'objectif annuel est de 19 000 dons de sang.
Héma-Québec a besoin de plus de plasma et de sang, particulièrement celui des donneurs universels du groupe O négatif. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Héma-Québec lance un appel aux donneurs de sang.

Depuis le début du mois de mars, la demande auprès des banques de sang au Québec est très forte.

Les besoins des hôpitaux sont à la hausse, mais la situation n’est toutefois pas dramatique présentement.

Les conditions météorologiques des dernières semaines ont probablement découragé plusieurs donneurs de se présenter aux différentes cliniques dans la province.

Un donneur de sang, c’est quelqu’un qui accepte généreusement de partager une partie de sa santé, de partager une partie de son sang, mais, quand il y a une tempête, quand il y a du verglas, on n’a pas nécessairement envie de se mettre derrière le volant et de se rendre à une collecte de sang.

Laurent-Paul Ménard, porte-parole d'Héma-Québec

Par ailleurs, les pochettes de sang ont des dates de péremption. Héma-Québec recherche particulièrement les donneurs universels, du groupe O négatif.

Laurent-Paul Ménard en entrevue. Le porte-parole d'Héma-Québec, Laurent-Paul Ménard Photo : Radio-Canada

Des cliniques mobiles ont été déployées au Lac-Saint-Jean cette semaine. Mille dons par jours sont nécessaires au Québec pour combler la demande.

D’après les informations de Frédéric Tremblay

Saguenay–Lac-St-Jean

Santé