•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gare aux coyotes, vos chats sont en danger

Un plan rapproché de coyote.

Une étude de l'Université de l'Alberta suggère une spécialisation des coyotes urbains dans la chasse aux chats domestiques.

Photo : Getty Images

Simon-Pierre Poulin

Les coyotes s'adaptent à la vie urbaine, si bien que les chats domestiques sont de plus en plus à risque de tomber entre leurs crocs. C'est ce que suggère une étude de l'Université de l'Alberta, publiée le mois dernier.

À Saint-Albert, une banlieue tranquille d’Edmonton, les signalements de chats démembrés sont en hausse depuis 2007. Des familles pressent la police d'enquêter après la découverte des restes de leurs animaux de compagnie. Plusieurs craignent qu’un psychopathe ne sévisse dans leur quartier.

Toutefois, après l’analyse de 53 restes de chats retrouvés dans la grande région d’Edmonton, la biologiste Colleen St-Clair ne pointe qu’un seul coupable : le coyote.

Elle constate que les attaques de coyotes sont ciblées dans le temps, ce qui suggère une spécialisation des coyotes dans la chasse aux petits félins.

« Les coyotes ont une alimentation très variée, explique l’experte. Ils ont toujours mangé du chat, mais il est possible que la prévalence de ce comportement soit en hausse. D’abord, les chats sont de plus en plus nombreux dans nos villes, mais il est aussi possible que les coyotes apprennent à cibler les chats. »

Colleen St-Clair suggère de protéger les animaux de compagnie en les gardant à l'intérieur de la maison ou dans un espace bien clôturé. « C’est mieux pour eux », dit-elle, ajoutant que les chats ne seraient pas les seuls à en profiter.

Chaque année, pas moins de 300 millions de petits oiseaux sont tués par des chats domestiques. C’est leur première cause de mortalité. Selon la biologiste, un moins grand nombre de chats en liberté signifie plus d'oiseaux en vie et plus de petits mammifères sauvages dans nos villes.

Les coyotes en milieu urbain sont bien installés au Canada : de Montréal à Vancouver, ils ne sont près de disparaître. « Pour garder vos animaux de compagnie, gardez-les d'abord près de vous », conseille-t-elle.

Alberta

Nature et animaux