•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dégât d'eau chez Exploramer

Un plancher de ciment mouillé

L'entrée du musée a été inondée

Photo : Sandra Gauthier

Radio-Canada

Les employés d'Exploramer se sont retrouvés les deux pieds dans l'eau lundi matin. Des fissures dans la tuyauterie et l'installation des gicleurs ont inondé le poste d'accueil et une partie du premier étage. Les dégâts sont heureusement survenus vers 7 h 40, au moment de l'entrée en poste des employés, ce qui a permis d'agir rapidement.

Ni les collections, ni les artefacts de la réserve n’ont été touchés. Les lieux ont été promptement nettoyés si bien qu’en après-midi, tout ou presque était revenu à la normale.

Des ordinateurs et le système d’alarme ont subi des dommages qui seront évalués au cours des prochains jours. Un squelette de béluga a aussi été touché par l’eau. La décontamination du squelette pourrait s’effectuer cette semaine puisqu’un muséologue est actuellement de passage chez Exploramer pour de la formation.

On a une certaine expérience au niveau des sinistres. On sait exactement quoi faire, qui appeler , commente Sandra Gauthier, la directrice générale d’Exploramer. Cette dernière rappelle que le musée a subi un important incendie il y a à peine quatre ans.

Une équipe sera en place mardi pour inspecter le système de gicleurs pour identifier le problème et vérifier si d’autres secteurs du musée pourraient être touchés.

Sandra Gauthier souligne que le bâtiment a été construit il y a 25 ans et aurait bien besoin de rénovations majeures et urgentes. Une partie de la toiture est présentement en réfection. Ce n’est qu’une petite portion de ce qui doit être fait , commente Mme Gauthier.

Le sinistre ne devrait pas retarder l'ouverture de la prochaine saison prévue pour le début juin.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Faits divers