•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La MRC prend les rênes du dossier santé dans la Vallée de la Matapédia

Hôpital d'Amqui
Hôpital d'Amqui Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Après trois ans d'existence, le comité de citoyens Vigie santé Matapédia est à la croisé des chemins. Les rênes du dossier santé sont cédées à la MRC. Pour le groupe, le travail pourra évoluer si ce sont les politiciens de la région qui s'en occupent.

Le porte-parole de l'ancien comité de citoyens, Michel McNicoll, explique que les trois dernières années ont permis de rassembler les gens de la région autour d’un enjeu commun celui de la santé. On servait de courroie de transmission [entre les gens et] le politique, chose qui n’existait pas avant, explique-t-il.

À l’époque, les changements du gouvernement libéral et du ministre de la Santé Gaétan Barrette étaient mal acceptés.

Un forum qui a regroupé plus de 200 participants a permis de retenir six recommandations importantes pour la région.

Principales recommandations issues du Forum citoyen sur l'avenir des soins de santé dans La Matapédia :

  • Maintenir des services offerts sur le territoire de La Matapédia;
  • Créer un comité consultatif citoyen pour les territoires ruraux;
  • Développer des activités chirurgicales à l'hôpital d'Amqui;
  • Améliorer l'accès en radiologie pour éviter les déplacements vers Rimouski;
  • Désigner les installations de La Matapédia comme centre de dépistage du cancer colorectal;
  • Améliorer les mécanismes de gouvernance en donnant un pouvoir décisionnel à la population.

Le comité veut avoir un mot à dire lorsque le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) prend une décision qui concerne la santé dans la région.

Le comité a rencontré les décideurs, dont l'ancien ministre de la Santé, Gaétan Barrette, mais pour M. McNicoll, cet aspect des revendications n’a pas avancé. Il croit donc que ce sont les élus de la MRC qui doivent prendre le flambeau croit-il.

M. McNicoll ne prend pas une pause pour autant, parce qu'il siégera au nouveau comité, pour assurer le suivi.Maintenant on sait ce qu’on peut penser avoir et ce qu’on ne peut pas penser ravoir. Donc il y a un travail qui peut se faire après trois ans.

Il faut qu’il y ait des pressions qui se fassent, mais des pressions politiques.

Michel McNicoll, porte-parole, comité de citoyens, Vigie santé Matapédia

La préfète de la MRC de la Matapédia, Chantale Lavoie, croit qu’il faut revoir ces objectifs pour les adapter à la réalité d’aujourd’hui, notamment à celui du nouveau gouvernement de la CAQ. Il y a une ouverture. C’est ce que le gouvernement actuel nous laisse entendre. Il y a une démarche différente de travail aussi. On est très confiant. On espère aussi d’aller chercher l’écoute.

Les élus ont déjà demandé à la ministre de la Santé, Danielle McCann, de venir les visiter dans la Vallée de la Matapédia . Elle aurait accepté l’invitation affirme la préfète Lavoie, mais la ministre n’a pas précisé quand la rencontre pourrait avoir lieu.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Établissement de santé