•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Chauve-souris cosmique comme jamais auparavant

Une photo d'une nébuleuse

La Chauve-souris cosmique

Photo : ESO, European Southern Observatory

Radio-Canada

Cachée dans l'un des plus sombres recoins de la constellation d'Orion, la nébuleuse NGC 1788, alias la Chauve-souris cosmique, apparaît dans toute sa splendeur dans l'image la plus détaillée à ce jour, captée à l'aide du Très Grand Télescope de l'Observatoire européen austral (ESO) installé au Chili.

La Chauve-souris déploie ses ailes dans l’espace interstellaire sur environ deux années-lumière.

Le saviez-vous?

  • NGC 1788 est située à environ 1300 années-lumière de la Terre.
  • Elle a été découverte par l'astronome germano-britannique William Herschel en 1786.

Cette nébuleuse n’émet pas de lumière, mais elle est quand même illuminée par un amas de jeunes étoiles enfoui au sein d’épais nuages de poussière.

Nouvelle précision

Si elle est ainsi trop faiblement lumineuse pour être observée à l’œil nu, les instruments du télescope de l’ESO ont permis de la cartographier dans les détails les plus fins, NGC 1788 paraît isolée des autres objets cosmiques qui composent la constellation d’Orion, mais elle a quand même été sculptée par les puissants vents stellaires issus des étoiles massives situées dans son voisinage céleste.

En effet, des flux de plasma sont éjectés de la haute atmosphère des étoiles à de grandes vitesses, sculptant les nuages qui isolent les étoiles naissantes de la Chauve-souris cosmique.

La vidéo qui suit montre sur une vue étendue de la Voie lactée qui s’achève sur une vue rapprochée de NGC 1788.

Astronomie

Science