•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le gouvernement de la C.-B. se donne 5 ans pour réduire la pauvreté

Une femme sans-abri dort par terre.
Très vulnérables, les femmes sans-abri requièrent un encadrement plus flexible. Photo: iStock
Radio-Canada

Le gouvernement de la Colombie-Britannique présente son plan pour réduire de 25 % la pauvreté dans son ensemble, mais surtout celle qui touche les enfants.

Cette stratégie, qui est la première du genre de la province, s’intitule Together BC et survient après celle du gouvernement fédéral. Il s’agit de s’attaquer, d’ici 2024, aux inégalités et à la pauvreté en général, annonce Shane Simpson, le ministre du Développement et de la Réduction de la pauvreté. Par ailleurs, Victoria souhaite abaisser de moitié la pauvreté chez les enfants.

En 2016, la pauvreté touchait plus de 557 000 Britanno-Colombiens. De ce nombre, 99 000 étaient des enfants. Pour arriver à cette stratégie, la province a tenu pendant plusieurs mois des consultations au cours desquelles « les Britanno-Colombiens ont souligné la nécessité d'une province plus juste et plus inclusive », dit Shane Simpson. Les personnes consultées veulent que les causes et les solutions à cette situation soient déterminées.

Une stratégie du logement

Cette stratégie s’articule autour de six priorités qui « concernent essentiellement les personnes et des défis qu'[elles] doivent relever chaque jour juste pour survivre », souligne le ministre du Développement et de la Réduction de la pauvreté.

Chaque Britanno-Colombien a le droit d'avoir la possibilité d’une vie meilleure pour lui-même et sa famille.

Shane Simpson, ministre du Développement et de la Réduction de la pauvreté de la C.-B.

Toutefois, le logement reste la priorité, selon le ministre Simpson.

Si nos besoins essentiels ne sont pas comblés ou qu'on n'a pas de domicile où se rendre à la fin de la journée, il est presque impossible d’accéder aux services de santé, à l'éducation et à l'emploi.

Shane Simpson, ministre du Développement et de la Réduction de la pauvreté de la C.-B.

L'ampleur de la pauvreté

La Colombie-Britannique est l’une des provinces les plus pauvres du Canada, alors qu’elle possède l’une des économies les plus fortes. Au terme des cinq prochaines années, la stratégie provinciale voudrait sortir 140 000 personnes de la précarité, dont 50 000 jeunes de moins de 18 ans.

Ce plan coûterait environ 4 milliards de dollars, déjà compris dans le budget provincial, explique Shane Simpson. Cependant, à la veille de la présentation budgétaire fédérale, le ministre dit être attentif aux propositions que fera Ottawa, surtout en matière de logements et d'avantages des travailleurs.

Il faut savoir que 40 % des personnes qui vivent sous le seuil de la pauvreté en Colombie-Britannique ont un travail. À ce sujet, Shane Simpson a rappelé que son gouvernement avait signé un accord avec le Parti vert de la Colombie-Britannique pour augmenter le salaire minimum à 15 $ d’ici 2021.

Colombie-Britannique et Yukon

Pauvreté