•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Soutien aux sinistrés des tornades : le CISSS de l’Outaouais attend toujours l’aide de Québec

Le nom du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais est inscrit sur un mur.
Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais attend toujours l'aide de Québec, quelques mois après avoir demandé un soutien financier supplémentaire pour venir en aide aux sinistrés des tornades de septembre.

En janvier, le CISSS de l’Outaouais a demandé près d’un demi-million de dollars au ministère de la Santé et des Services sociaux. Cette demande visait à aider à poursuivre les services offerts auprès des sinistrés, a expliqué Patricia Rhéaume, porte-parole de l'organisme.

Elle a expliqué que le soutien financier demandé au gouvernement du Québec s’élève à environ 455 000 dollars. Une partie de cette somme servira à rembourser les frais déjà encourus auprès des sinistrés et une autre partie servira à l'embauche d'un intervenant à temps complet pendant un an pour continuer à soutenir les sinistrés.

La demande a aussi pour objectif d'aider à absorber la pression supplémentaire due à une augmentation importante des demandes pour des services psychosociaux et de santé mentale, a indiqué la porte-parole du CISSS de l’Outaouais.

Par ailleurs, l'aide financière doit servir à améliorer l'accès aux services afin de les offrir selon les délais prescrits, puisqu’il y a encore beaucoup de familles éprouvées et sans ressource, a affirmé Patricia Rhéaume.

Le gouvernement n'agit « pas assez vite », selon Fortin

De son côté, le député de Pontiac, André Fortin, trouve que le gouvernement n’agit pas rapidement. Selon lui, pendant que le CISSS attend la réponse de Québec, les listes d’attentes pour des services d’aide psychosociale s’allongent.

Le temps d’agir, c’est maintenant.

André Fortin, député libéral de Pontiac

On s’attendait à avoir une réponse assez rapidement, le CISSS s’attendait à avoir une réponse dès le mois de janvier, et là on est rendus au mois de mars et on n’a toujours pas de réponse, a déploré le député libéral.

De son côté, le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec a indiqué qu’une annonce allait être faite sous peu, soit après le dépôt du budget provincial, qui sera dévoilé le 21 mars.

La Croix-Rouge collabore aussi avec l'équipe d'intervention psychosociale du CISSS de l'Outaouais pour soutenir les sinistrés présentant des situations de vulnérabilité particulières.

Selon les chiffres de l'organisme, en date du 28 février, 17 familles étaient toujours logées à l’hôtel à la suite des tornades de septembre 2018 et 95 familles étaient bénéficiaires d’une aide au relogement.

Ottawa-Gatineau

Politique provinciale