•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La bonification des prestations parentales partagées est bien accueillie par des parents du Nouveau-Brunswick

Un père de famille nourrit son bébé au biberon.

Un père de famille qui prend une grande part du congé parental en restant avec son enfant.

Photo : Radio-Canada / Sarah Babineau

Radio-Canada

Une nouvelle mesure du gouvernement fédéral offrira cinq semaines de congés supplémentaires aux parents qui décident de partager leurs prestations parentales. Seuls les parents ayant des enfants nés ou placés aux fins d'adoption le 17 mars 2019 ou après cette date y auront droit.

Natalie Melanson Breau est nouvellement maman depuis le mois de décembre.

Son bébé est né quelques mois trop tôt pour qu’elle puisse profiter de cette nouvelle mesure. Malgré tout, elle et son conjoint tenaient à se partager le congé parental.

Moi je vais prendre 7 mois et mon conjoint va prendre les 11 mois suivants, explique la nouvelle maman qui a opté pour une prestation parentale prolongée partagée, avec 33 % de sa rémunération hebdomadaire moyenne.

deux parents tenant dans leur bras un petit bébé torse nu.

Nouvellement parents, Natalie et Jérémie ont décidé de partager leurs prestations parentales pour accueillir la petite Tessa.

Photo : Photo : Natalie Melanson Breau

Pour d’autres parents, le partage des prestations n’était pas une option, faute de revenus.

Financièrement ce n’était pas quelque chose qu’on pouvait s’allouer, raconte Nathalie Babineau, mère d’une fille de cinq ans et d’un bébé de quatre mois.

Nathalie Babineau aurait aimé avoir cette option plus tôt. Si on avait eu la chance, je suis sûre que mon homme aurait pris les cinq semaines, lance-t-elle, insistant sur l’importance de favoriser l’attachement.

Équilibre et égalité

Lorsqu’on choisit d’avoir un bébé, c’est une décision familiale, il y a deux personnes qui sont impliquées, explique Natalie Melanson Breau, qui estime qu’en 2019, les deux partenaires souhaitent jouer un rôle équitable auprès de l’enfant.

Selon elle, le partage des congés permettra aussi aux femmes de poursuivre leur carrière.

Les deux peuvent s’impliquer, les deux peuvent avoir une vie professionnelle aussi, c’est un équilibre pour tout le monde.

Natalie Melanson Breau, mère

Au Québec, les nouveaux pères profitaient déjà d’un congé qui leur est spécifiquement accordé, mais en Atlantique, il s’agit d’un nouvel incitatif pour atteindre un équilibre familial.

Le gouvernement fédéral croit, en effet que la nouvelle prestation parentale encouragera les Canadiens à se partager plus équitablement la tâche que représente l’éducation de leurs enfants.

Nouveau-Brunswick

Famille