•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Témiscamingue offre un incitatif financier pour s'installer sur son territoire

Deux femmes sourient en tenant un dépliant intitulé Enfin, je vis au Témiscamingue.
Manon Gauthier et Chantal Parent ont participé à l'élaboration du programme Repères, qui vise à attirer de nouveaux résidents au Témiscamingue. Photo: Radio-Canada / Tanya Neveu
Tanya Neveu

Le Carrefour Jeunesse-Emploi (CJET) et la Caisse Desjardins du Témiscamingue lancent une nouvelle offensive pour attirer des gens sur son territoire.

Les deux organisations ont annoncé lundi matin la création du programme Repères, qui vise à offrir un incitatif financier aux personnes souhaitant s'établir au Témiscamingue.

Desjardins investit 100 000 $ sur trois ans pour aider 40 cellules familiales par année, ce qui représente autant des personnes vivant seules que des familles.

Les nouveaux Témiscamiens recevront 500 $ dès leur arrivée sur le territoire pour l'aide à l'établissement.

À cela s'ajoute un montant de 125 $ pour l'inscription à une activité ou à un loisir et 125 $ pour une implication citoyenne.

Un ancien résident du Témiscamingue, parti pour les études ou le travail depuis plus d'un an, est éligible à ce programme s'il décide de revenir s'établir dans le secteur.

Oui, il y a des choses qui se faisaient, mais avec ce programme-là, en plus d'aider les familles à nous choisir, en plus d'être plus solide dans des salons, comme des Salons de l'emploi avec le Carrefour Jeunesse, on va avoir des incitatifs pour aider les gens à attirer de nouvelles personnes chez nous, explique la directrice générale de la Caisse Desjardins du Témiscamingue, Chantal Parent.

Programme testé et approuvé

Le programme en été lancé en juin sous forme de projet-pilote. Une vingtaine de personnes y ont déjà adhéré, explique l'agente de migration Place aux jeunes au Carrefour jeunesse emploi du Témiscamingue, Manon Gauthier.

Pour une personne seule qui s'en vient ici ou encore pour un couple qui termine ses études, en plein dans le remboursement de prêts et bourses avec un nouvel emploi et des périodes sans salaire, c'est une aide majeure, dit-elle.

C'est déjà arrivé qu'un couple se mette à pleurer quand on leur a offert, parce qu'il ne savait pas que ça existait.

Manon Gauthier

Le programme sera entièrement géré par le Carrefour Jeunesse-Emploi du Témiscamingue. Tous les nouveaux arrivants auront donc à cogner à la porte de cet organisme.

Les entreprises seront informées du programme Repères au cours des prochains jours.

Desjardins investit aussi dans l'éducation

La Caisse Desjardins du Témiscamingue a aussi reconduit le programme Mes finances, Mes choix pour un montant de 75 000 $ sur trois ans.

Il s'agit d'un programme d'éducation financière visant les jeunes de 16 à 25 ans.

De 2015 à 2018, 430 jeunes ont eu recours à ce service par l'entremise des formatrices du CJET.

Un montant de 5000 $ a aussi été accordé pour l'année 2019 afin de soutenir la démarche Place aux jeunes.

Abitibi–Témiscamingue

Démographie