•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rivière-du-Loup se dote d'un registre des fournisseurs

L'hôtel de ville de Rivière-du-Loup. Encore un peu de neige sur le terrain à quelques jours du printemps.
L'hôtel de ville de Rivière-du-Loup, en mars 2019. Photo: Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher
Jérôme Lévesque-Boucher

Les entreprises de la région de Rivière-du-Loup disposeront d'un nouvel outil pour les aider à être plus au fait des avis d'appels d'offres de la Ville. Un registre des fournisseurs voit le jour dans le but de favoriser l'achat local.

En s'inscrivant dans un portail sur le site Internet de la Ville de Rivière-du-Loup, les entreprises pourront ainsi recevoir des notifications sur les appels d'offres dans leur champ d'expertise.

Il s'agissait d'une promesse électorale de la mairesse, Sylvie Vignet. Elle affirme que les entreprises désiraient et demandaient un outil du genre.

Vous savez, quand ils sont en train de travailler, ils ne sont pas devant leur écran ou en train de regarder le journal pour savoir s'il y a des appels d'offres. On se faisait dire régulièrement que les annonces n'avaient pas été vues.

Sylvie Vignet, mairesse de Rivière-du-Loup

Une annonce accueillie chaleureusement par la présidente de la Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup, Frédérique Guignard. On ne pouvait pas demander mieux. De plus, le délai pour avoir ce registre des fournisseurs a été court. C'est parfait, ça permet à nos entreprises de se démarquer, dit-elle.

Réaction similaire pour l'organisme Espace Centre-Ville. Son chargé de projets par intérim, Mathieu Dumoulon-Lauzière, est heureux que les entreprises locales soient favorisées par une telle initiative. Nous avons une belle richesse de produits et de services. Avec les autres mesures mises en place, on s'assure de vraiment favoriser les entreprises de la région, souligne-t-il.

Sylvie Vignet parle au micro.La mairesse de Rivière-du-Loup, Sylvie Vignet. Photo : Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher

D'autres mesures

L'annonce du nouveau registre des fournisseurs n'est pas venue seule. Rivière-du-Loup annonce aussi la bonification des clauses de préférence d'achat local.

Ainsi, sous certaines conditions, l'attribution de contrats de gré à gré aux fournisseurs locaux est épaulée par cette bonification. Une entreprise de la région, même avec une soumission à un prix plus élevé, pourrait donc se voir attribuer un contrat au détriment d'une entreprise de l'extérieur de la région.

Grille bonifiée de la clause de préférence d'achat local, selon la valeur du contrat :

  • 7500 $ et moins : 5 %
  • + de 7500 $ à 25 000 $ : 3 %
  • + de 25 000 $ à 50 000 $ : 2 %
  • + de 50 000 $ à - de 101 100 $ : 1,5 %
  • 101 100 $ et + : appel d’offres public sans clause préférentielle, comme la prévoit la loi en vigueur.

Mme Vignet tient cependant à préciser que cette clause sera gérée avec prudence. Si la soumission dépasse les pourcentages de la clause préférentielle, on doit aussi penser au fait qu'on gère l'argent des citoyens, ajoute-t-elle.

Une bonification de la clause bien accueillie aussi par Frédérique Guignard. Ça garde nos contrats chez nous! Je sais que la Commission scolaire le faisait aussi, mais je suis contente que la Ville emboîte le pas, souligne-t-elle.

Mathieu Dumoulon-Lauzière devant son ordinateur.Le chargé de projets par intérim d'Espace Centre-Ville, Mathieu Dumoulon-Lauzière. Photo : Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher

On s'en va chercher une marge de manœuvre qui va permettre à nos membres d'espérer tirer leur épingle du jeu, conclut Mathieu Dumoulon-Lauzière.

C'est Robin Labrie, directeur du Service des technologies de l'information et des communications à la Ville de Rivière-du-Loup, qui est l'artisan de la plateforme web du registre des fournisseurs. Le seul investissement qui a été nécessaire, c'est son temps-homme, conclut la mairesse.

Bas-Saint-Laurent

Développement économique