•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La satisfaction des usagers de la STO en hausse

Un autobus de la STO au centre-ville d'Ottawa. (03-04-15)
Un autobus de la STO au centre-ville d'Ottawa. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Les usagers de la Société de transport de l'Outaouais (STO) semblent de plus en plus satisfaits du service offert dans la région.

Selon un sondage mené auprès des usagers à la fin de 2018, la société de transport a enregistré une progression dans son achalandage, avec une augmentation de 6,5 % pour la vente de titres par rapport à 2017.

Cette hausse de l'achalandage ne semble pas avoir eu d'incidence négative sur le taux de satisfaction des usagers, qui est passé de 65 % en 2017 à 72 % en 2018.

C'est dans le secteur du Plateau que les usagers de la STO sont les plus nombreux. Selon le sondage, 42 % des résidents du quartier disent avoir pris l'autobus au moins quatre fois en novembre 2018.

C'est aussi dans ce secteur que les usagers affirment être le plus satisfait des services de transport en commun, dans une proportion de 78 %.

De manière générale, 25 % des clients jugent que la qualité des déplacements sur l'ensemble du réseau de la STO s’est améliorée depuis 2017, tandis que 13 % estiment qu'elle s’est détériorée.

Le sondage révèle également qu'en moyenne, les usagers de la STO ont réalisé 33 déplacements en autobus par mois en novembre 2018, comparativement à 27 par mois pour la même période en 2017 et en 2016.

La courtoisie des chauffeurs obtient le plus haut taux de satisfaction, avec 88 % des usagers qui apprécient leurs interactions avec ceux qui conduisent les autobus. La STO obtient ce résultat malgré le fait que deux chauffeurs ont été congédiés l'automne dernier pour des altercations avec des passagers.

Le C.A. « agréablement surpris »

Des membres du conseil d'administration du transporteur ont affirmé être agréablement surpris par les résultats de cette consultation.

On voit que les fonds qui ont été investis l'an passé ont porté fruit, a constaté le représentant des usagers au conseil d'administration de la Société, François-Michel Brière.

Il aperçoit toutefois certaines zones de possibilités où la STO pourrait investir davantage. Je pense aux surcharges, au service hors pointe et à augmenter la fréquence sur certaines lignes, a-t-il cité en exemple.

La présidente du conseil d'administration de la STO, Myriam Nadeau, s'est elle aussi montrée satisfaite de ces résultats. On est contents de voir que la clientèle est au rendez-vous et est satisfaite – voir même augmente son taux de satisfaction, a-t-elle dit.

Elle souligne toutefois que la STO doit composer avec certains défis liés à sa croissance. Le transporteur acquiert notamment des autobus chaque année pour désengorger ses véhicules bondés.

Par ailleurs, la STO cherche à améliorer son service à l'extérieur des heures de pointe, puisque la Société a constaté un changement dans les habitudes de transport de ses usagers. On ne fait plus juste du navettage de travailleurs vers Ottawa, a dit Mme Nadeau, ajoutant que les périodes hors pointe sont un créneau dans lequel la STO peut continuer à investir.

Le sondage téléphonique a été mené par la firme BIP Recherche entre le 2 et le 20 décembre 2018 auprès de 1002 résidents de Gatineau, âgés de 18 ans et plus, ayant effectué un minimum de quatre déplacements sur le réseau de la STO en novembre 2018.

Ottawa-Gatineau

Transport en commun