•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un chantier qui inquiète à Magog

Image de commerces situés sur la rue principale à Magog.

Des mesures d'atténuation seront proposées aux commerçants du centre-ville de Magog.

Photo : Radio-Canada / ICI Estrie/ Marion Bérubé

Radio-Canada

Les travaux de revitalisation du centre-ville de Magog débutent dans quelques semaines. Pendant des mois, la rue Principale sera fermée à la circulation automobile. L'inquiétude se fait sentir chez certains commerçants.

La propriétaire de la boutique Hippie Chic, située sur la rue Principale, a même choisi de plier bagage en ne renouvelant pas son bail.

Les travaux qui changeront le visage du centre-ville consistent, entre autres, à reconstruire un tronçon de l’artère principale, à enfouir des fils électriques et à refaire le réseau d'aqueduc. Le projet, évalué à 20 millions de dollars, doit se terminer en décembre prochain. Durant ce temps, incluant la saison estivale très touristique, la rue Principale sera fermée à la circulation. L’accès aux commerces sera restreint.

Concrètement, les impacts auprès des commerçants sont encore difficiles à prévoir. Bruno Cloutier, propriétaire de la boutique Scrupule & Cie, préfère voir le bon côté des choses. Je reste vraiment positif face à ça, si on a tout fait, on ne peut pas contrôler ça, dit-il.

Ça prend une bonne gestion, un contrôle des coûts, des salaires, de la nourriture, faire un peu de prévisions. On n’a pas de boule de cristal, on essaie d’anticiper ce qui peut arriver.

Christian Lavallée, propriétaire Aux Bourgeois bistro

Magog prévoit un budget de 300 000 $ pour atténuer l'impact des travaux, notamment en mettant en place une navette pour faciliter le transport ou en organisant des activités dans le centre-ville.

La Ville ne compte pas donner de compensation financière directe. Elle misera plutôt sur la communication et un suivi constant auprès des commerçants.

On sait qu’il peut y avoir des inquiétudes. On a une personne qui va être dédiée aux communications en lien avec le projet du centre-ville. Elle aura son bureau directement au centre-ville, donc toujours accessible pendant l’été, pendant les travaux, explique Nathalie Pelletier, présidente du Comité de revitalisation du centre-ville de Magog.


Une rencontre d'information pour les commerçants aura lieu le 27 mars.

Estrie

Économie