•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Changement de pneus sur les voitures : la règle des 7 degrés

pneu sur une voiture avec neige dessus
La date légale pour la pose des pneus d'été au Québec est le 16 mars. Photo: Gian-Paolo Mendoza/Radio-Canada
Maya Arseneau

La date qui permet légalement de voyager sur les routes du Québec avec des pneus d'été est le 16 mars. Compte tenu des réalités météorologiques de la province, cette date n'est cependant pas réaliste, selon CAA-Québec.

Le conseiller en communication et porte-parole de CAA-Québec, Pierre-Olivier Fortin, affirme qu’il n’est pas rare que le Québec recoive encore des accumulations de neige considérables à la mi-mars.

Est-ce que c’est une bonne chose à faire, de mettre ses pneus d’été le 16 mars? Absolument pas!

Pierre-Olivier Fortin, conseiller en communication et porte-parole de CAA-Québec

Pour guider les automobilistes dans leur décision, Pierre-Olivier Fortin propose une règle simple.

Si on regarde la date réaliste pour les pneus d'été, la date réaliste, c'est quoi? C'est la date à laquelle le mercure, le jour, atteint fréquemment 7 degrés Celsius, soutient-il.

Il l'explique par le fait que les pneus d'été perdent leur adhérence en-dessous de cette température.

Variation selon les régions et les habitudes

Une fois la règle du 7 degrés Celsius établie, les automobilistes doivent tout de même tenir compte d'autres facteurs, tels que le lieu de résidence et les habitudes de conduites.

Ça dépend de l'endroit où on habite au Québec.

Pierre-Olivier Fortin, conseiller en communication et porte-parole de CAA-Québec

Pierre-Olivier Fortin soutient d'ailleurs que pour l'Est-du-Québec, les dates dites réalistes varient entre la mi-avril et le mois de mai, en mettant toutefois les automobilistes en garde :

C'est certain que ce n'est pas un absolu non plus. La date parfaite n'existe pas. Il faut y aller avec la météo, affirme-t-il.

À cela s'ajoute la route d'une région à l'autre, et le moment de la journée où le conducteur effectue ses déplacements.

Si on habite à Québec, mais qu'on se rend régulièrement dans la réserve faunique des Laurentides ou dans Charlevoix, par exemple, il peut neiger jusqu'à tard dans l'année, alors il faudra y penser. La même chose si on a l'habitude de rouler beaucoup la nuit ; il faut en tenir compte dans le changement de pneus, soutient-il.

Bas-Saint-Laurent

Transports