•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

WestJet et Air Canada mobilisent d'autres appareils pour ramener leurs passagers au pays

Un pilote est aux commandes d'un Boeing 737-700 de WestJet.

Le transporteur aérien WestJet doit assurer le retour de ses clients au Mexique et dans les Antilles, notamment.

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

La Presse canadienne

Deux compagnies aériennes canadiennes, dont les Boeing MAX 8 ont été cloués au sol, disent avoir déployé d'autres appareils afin de ramener les passagers au bercail.

WestJet et Air Canada disent avoir porté leur attention sur les vols nord-sud afin de desservir leurs clients qui revenaient du Mexique et des Antilles.

Les entreprises ont aussi indiqué qu'elles avaient annulé un certain nombre de vols intérieurs au cours du week-end. Les modifications ont aussi causé des retards aux lignes d'assistance à la clientèle.

WestJet a annoncé que les 14 annulations de dimanche ont touché environ 1600 passagers. La plupart d'entre eux ont pu être enregistrés sur d'autres vols, dimanche ou lundi.

Air Canada dit ne pas connaître le nombre d'annulations, mais a reconnu qu'en raison « de problèmes de capacité » sur des vols intérieurs, certains passagers ont pu être retardés dans leur déplacement. Par exemple, l'aéroport de Montréal indiquait dimanche après-midi que le vol AC484 en provenance de Toronto et le vol AC7124 en direction de Halifax avaient été annulés.

Le ministre des Transports Marc Garneau a ordonné mercredi la fermeture de l'espace aérien canadien aux appareils 737 MAX de Boeing jusqu'à nouvel ordre, une décision prise dans la foulée de l'écrasement d'un appareil de ce type qui a tué 157 passagers, dont 18 Canadiens, la semaine dernière.

Air Canada compte 24 MAX 8 dans sa flotte, tandis que WestJet en a 13.

Transports

Économie