•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’identification des membres de sa famille pourrait prendre six mois

Une famille sur un terrain de soccer.

Ashka Dixit, 14 ans, et Anushka Dixit, 13 ans, étaient en vacances en famille avec leurs parents, Kosha Vaidya, 37 ans, et Preit Dixit, 45 ans lorsque l'avion s'est écrasée.

Photo : Facebook

La Presse canadienne

Un homme de Brampton, dont la famille a été décimée dans l'écrasement d'avion en Éthiopie la semaine dernière, n'a pas été en mesure d'identifier les dépouilles de ses parents, sa sœur, son beau-frère et deux nièces.

Manant Vaidya a quitté Toronto hier afin d’aller récupérer les dépouilles des membres de sa famille, qui ont perdu dans l’écrasement d’un Boeing 737 MAX 8 en Éthiopie.

Selon M. Vaidya, l’identification des dépouilles pourrait prendre six mois.

Le visage d'un homme.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Manant Vaidya, frère de l’une des victimes, a pris la route pour l’Éthiopie samedi en matinée afin d’aller récupérer les restes de ses parents, sa sœur, son beau-frère et deux nièces.

Photo : Radio-Canada

Le service de la police régionale de Peel a fait parvenir un échantillon de son ADN afin de permettre l’identification des membres de la famille de

Ashka Dixit, 14 ans, et Anushka Dixit, 13 ans, étaient en vacances en famille avec leurs parents, Kosha Vaidya, 37 ans, et Preit Dixit, 45 ans, ainsi que leurs grands-parents, Pannagesh Vaidya, 73 ans, et Hansini Vaidya, 67 ans, lorsque leur avion s’est écrasé tuant les 157 passagers et membres d’équipage à son bord.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Écrasement d'avion

Société