•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Direction du PCU : l'équipe Kenney a collaboré avec celle de Callaway contre Brian Jean

TP TANGUAY Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

L'équipe de campagne de Jason Kenney a collaboré avec celle de son rival Jeff Callaway lors de la course à la direction du Parti conservateur uni (PCU) en Alberta, en 2017, pour discréditer leur adversaire commun Brian Jean, selon des documents internes de la formation politique obtenus par CBC News. D'après la directrice du PCU, Janice Harrington, ces communications étaient « parfaitement normales » et « selon les règles ».

Les documents dévoilés montrent que l'équipe de Jason Kenney a fourni à Jeff Callaway des ressources comprenant des conseils stratégiques, des points de discussion pour les médias et les débats, des discours, des vidéos et des publicités négatives, le tout visant à discréditer le principal rival politique de Jason Kenney, Brian Jean.

Les documents montrent également que Matt Wolf, membre du personnel de campagne de Jason Kenney et actuel chef de cabinet adjoint, a communiqué régulièrement avec le directeur des communications de Jeff Callaway, Cameron Davies, et occasionnellement avec Randy Kerr, le responsable de la campagne de Jeff Callaway.

Un document préparé par Cameron Davies pour le bureau du commissaire aux élections de l'Alberta, avec lequel il coopère, allègue que l'équipe Kenney a déployé des efforts concertés pour recruter un tiers candidat dans le seul but d'attaquer Brian Jean, l'ancien chef du Parti Wildrose.

Les documents comprennent plusieurs courriels entre Wolf, Davies, Kerr et parfois Callaway.

Les courriels révèlent que Matt Wolf et l'équipe de Jason Kenney fournissaient non seulement un soutien en matière de communication, mais également des conseils politiques et réguliers tout au long de la campagne de Jeff Callaway.

Lors d'un entretien téléphonique samedi, Cameron Davies a confirmé à CBC News que les équipes avaient même décidé d'avance quand Callaway quitterait la course.

C’était quelque chose qui avait été décidé lors d’une réunion à la mi-juillet entre Callaway et l’équipe de Jason Kenney.

Cameron Davies

Après la victoire écrasante de Jason Kenney, des rumeurs laissaient entendre que le chef du PCU avait fait de Jeff Callaway un soi-disant candidat « kamikaze » pour attaquer et discréditer Brian Jean, son principal rival politique.

Jeff Callaway et Jason Kenney ont nié toute collaboration.

Vendredi, CBC News a aussi révélé que la GRC enquêtait sur des allégations de contributions politiques irrégulières à la campagne de Callaway.

L'enquête de la police « ne concerne pas notre campagne, mais celle de quelqu'un d'autre il y a 18 mois », a déclaré Kenney lors d'une conférence de presse indépendante, avant d'ajouter : « Tout ce que je peux vous dire, c'est que ma campagne a été menée en respect total de toutes les exigences financières et légales. »

Des communications normales, selon le PCU

La directrice du PCU, Janice Harrington, a déclaré par courriel que Jason Kenney avait déjà affirmé qu'il y avait communication entre son équipe de campagne et celle de Callaway, et que cela était « parfaitement normal lors d'une élection à bulletin préférentiel et conforme aux règles de l'élection de la direction 2017 du PCU ».

La déclaration de Janice Harrington ne dit rien sur le fait que le commissaire aux élections de l'Alberta mène actuellement une enquête sur le lien entre les campagnes de Kenney et de Callaway.

Callaway, Kerr et Jean n'ont pas répondu aux demandes d'entrevue de CBC.

Cameron Davies a dit à CBC News qu'il coopérait avec des enquêteurs du bureau du commissaire aux élections de l'Alberta. Il les a rencontrés vendredi et leur a remis une déclaration écrite.

Le commissaire lui avait déjà infligé une amende de 15 000 $ pour avoir entravé son enquête sur les dons de Callaway. Par l'intermédiaire de son avocat, Cameron Davies a annoncé qu'il porterait l'amende en appel.

Il a déclaré à CBC News qu'il n'avait pas été contacté par la Gendarmerie royale du Canada (GRC), mais que si cela arrivait, il était prêt à « se conformer pleinement aux demandes de la GRC ».

Une collaboration depuis le début

Cameron Davies a confirmé l'authenticité d'une « chronologie des événements » qu'il avait préparée pour les enquêteurs du commissaire aux élections et qui fait partie des documents obtenus par CBC News.

Le document décrit en détail un effort concerté de l'équipe Kenney visant à recruter, puis à diriger, un tiers candidat dans le but précis d’attaquer Brian Jean.

Jason Kenney, Doug Schweitzer, Brian Jean et Jeff Callaway lors du débat.Les candidats à la course de la direction du Parti conservateur uni se sont affrontés lors d'un deuxième débat à Edmonton. Photo : Radio-Canada

On y apprend aussi que Jeff Callaway n’était pas le premier choix de l’équipe Kenney. En juillet 2017, des discussions avaient eu lieu entre Jason Kenney et Derek Fildebrandt, alors député du PCU, pour qu’il se présente comme tiers candidat.

Selon le calendrier de Cameron Davies, il a été déterminé après plusieurs réunions que Fildebrandt n'était pas « qualifié » pour le rôle, une conclusion partagée par « l'équipe Kenney ».

Après les rencontres au sujet de Fildebrandt, une autre réunion s'est tenue au domicile de Callaway, à laquelle ont assisté Kenney, Callaway, le directeur de campagne de Kenney, John Weissenberger, la candidate de l'UCP, Happy Mann, et plusieurs autres.

Cameron Davies a déclaré à CBC News qu'il était également à la rencontre.

Il a été décidé que nos équipes travailleraient ensemble pour que les récits et les messages appropriés coïncident à différentes étapes de la campagne. J'ai joint des courriels détaillant divers communiqués contenant des instructions sur divers points de discussion et de communication de l'équipe Kenney.

Cameron Davies

La chronologie de Davies indique toutefois qu'il n'est « pas au courant de l'existence d'accords de financement conclus directement entre Jeff Callaway et Jason Kenney ».

Messages politiques et discours fournis

Les courriels de la campagne de Matt Wolf destinés à Jeff Callaway soutiennent également l'affirmation de Davies devant le commissaire aux élections selon laquelle les messages politiques ont été coordonnés à différentes étapes de la campagne de Callaway.

Callaway a abandonné la course à la direction du PCU le 4 octobre 2017 et a apporté son soutien à Jason Kenney.

Tôt dans la matinée, des courriels ont montré que Wolf avait envoyé à Callaway et à ses directeurs de campagne une suggestion de texte pour le discours de Callaway annonçant la nouvelle.

Son discours suggéré pour Callaway commence par : « Je suppose qu'il est évident, de par ma présence ici, que ma campagne à la direction du parti ne se poursuivra pas. »

Quelques paragraphes plus loin, le discours proposé par Wolf suggère de s’attaquer à Brian Jean, puis d’encenser le leadership et l'expérience de Jason Kenney.

« Nous avons besoin d'un chef capable de résister à l'attaque du NPD et de ses amis d'intérêts spéciaux, poursuit le discours. Je suis convaincu que ce leader est Jason Kenney. »

D'après les informations de Charles Rusnell, Jennie Russell, Allison Dempster -- CBC News

Alberta

Politique provinciale