•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cormoran à aigrettes : le fédéral met en garde les chasseurs de l'Ontario

Un cormoran
Les chasseurs de cormorans à aigrettes devront respecter la Loi de 1994 sur la convention concernant les oiseaux migrateurs. Photo: iStock / photosbyjimn
CBC

Environnement Canada avertit les chasseurs de cormorans de l'Ontario qu'ils pourraient être punis s'ils perturbent les espèces d'oiseaux protégées par le gouvernement fédéral.

Selon des documents obtenus en vertu de la Loi sur l’accès à l’information, Environnement Canada a transmis cet avertissement au ministère ontarien des Richesses naturelles et des Forêts après que ce dernier eut dévoilé, en novembre, son projet de permettre la chasse intensive au cormoran à aigrettes.

D'après la proposition du gouvernement de Doug Ford, les chasseurs pourraient tuer jusqu’à 50 oiseaux par jour sur une période de 291 jours par année, entre mars et décembre. Pour la plupart des autres oiseaux, la saison de la chasse commence à l’automne.

Les chasseurs font face à un problème, toutefois : les cormorans migrent et font leur nid dans des secteurs fréquentés par bon nombre d’espèces d’oiseaux protégées par le gouvernement fédéral, notamment le goéland à bec cerclé, a expliqué Samantha Bayard, une porte-parole d’Environnement Canada, dans un courriel.

Elle a affirmé que ces espèces sont protégées en vertu de la Loi de 1994 sur la convention concernant les oiseaux migrateurs (Nouvelle fenêtre), entre autres.

Dans ce contexte, ce qui inquiète, ce sont les conséquences directes et indirectes sur la reproduction et la survie d’oiseaux protégés par le fédéral si la chasse aux cormorans est permise durant la saison de la ponte dans les secteurs où plusieurs espèces se trouvent, a soutenu Mme Bayard.

Tout chasseur qui porte atteinte aux espèces protégées par le fédéral est passible d’être accusé en vertu de la loi fédérale.

Samantha Bayard, porte-parole d’Environnement Canada

Des fonctionnaires ont évoqué le conflit

Des documents obtenus par CBC démontrent que des fonctionnaires du ministère ontarien des Richesses naturelles ont averti leur ministre, et ce, dès octobre, qu’il pourrait y avoir un conflit avec la loi fédérale.

Afin de réduire le risque pour les chasseurs de contrevenir à la loi fédérale, en tuant des oiseaux migratoires hors saison par exemple, nous recommandons que les règlements relativement à la chasse soient cohérents avec la réglementation sur les oiseaux migratoires, peut-on lire dans une note transmise au ministre John Yakabuski le 2 octobre dernier et signée par son sous-ministre.

Or, le ministère n’a pas tenu compte des recommandations inscrites dans le document, qui suggérait entre autres un moratoire de la chasse au cormoran jusqu’à ce que des experts de la faune puissent établir des balises scientifiques.

Ottawa-Gatineau

Politique provinciale