•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le frère de l'une des victimes de l'écrasement d'avion ira en Éthiopie

Le visage d'un homme.

Manant Vaidya, frère de l’une des victimes, a pris la route pour l’Éthiopie samedi en matinée afin d’aller récupérer les restes de ses parents, sa sœur, son beau-frère et deux nièces.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Manant Vaidya, frère de l'une des victimes, a pris la route pour l'Éthiopie samedi en matinée afin d'aller récupérer les dépouilles de ses parents, sa sœur, son beau-frère et deux nièces, qui ont tous perdu la vie dimanche dernier lorsqu'un avion en provenance de la capitale éthiopienne, Addis-Abeba, s'est écrasé peu de temps après le décollage.

J'ai perdu ma famille, a lancé M. Vaidya peu de temps avant de monter à bord d'un avion à l'aéroport international Pearson de Toronto.

C'est toujours difficile d’y croire. Je suis totalement atterré, a-t-il confié.

Après son passage en Éthiopie, M. Vaidya se rendra en Inde, où réside sa famille élargie, pour les derniers rituels funéraires.

Une famille sur un terrain de soccer.

Ashka Dixit, 14 ans, et Anushka Dixit, 13 ans, étaient en vacances en famille avec leurs parents, Kosha Vaidya, 37 ans, et Preit Dixit, 45 ans lorsque l'avion s'est écrasée.

Photo : Facebook

Depuis la tragédie, l’homme de Brampton est en contact avec les services consulaires du Canada et de l’Inde afin de faciliter le transport des restes des victimes.

Je veux m'assurer qu'ils reposent en paix.

Manant Vaidya, frère de l'une des victimes

Le service de la police régionale de Peel a fait parvenir un échantillon de son ADN afin de permettre l’identification des membres de sa famille.

Manant Vaidya affirme avoir encore de la difficulté d’absorber la nouvelle. Parfois, il préfère penser qu'ils sont encore en vacances et qu'ils « vont encore revenir ».

M. Vaidya espère que l’enquête fera la lumière sur la situation.

Une fois que je serai sur place, je vais peut-être devoir faire face à la réalité. Je ne sais pas comment je vais réagir. Je veux juste que l’on réponde à mes questions pour savoir ce qui s'est passé.

Avec des informations de CBC News.

Toronto

Écrasement d'avion