•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le boulevard du Saint-Maurice subira une cure de jeunesse en 2021

Le boulevard du Saint-Maurice à Trois-Rivières
Le boulevard du Saint-Maurice à Trois-Rivières Photo: Radio-Canada
Catherine Bouchard

À Trois-Rivières, un tronçon du boulevard Saint-Maurice, entre le pont Duplessis et la rue Saint-Paul, subira une cure de jeunesse en 2021. Les conduites d'aqueduc et d'égoût doivent être remplacées et la Ville en profitera pour voir s'il est possible de réaménager l'artère.

Les élus envisagent de bonifier le boulevard en ajoutant possiblement une bande cyclable qui se connecterait avec celle déjà aménagée sur Trois-Rivières sur Saint-Laurent. La largeur des trottoirs et le verdissement pourraient aussi être revus.

Le projet est actuellement à l'étape de l'avant-projet. La phase 1, située entre le pont Duplessis et la rue Saint-Paul, sera réalisée en 2021.

Les élus étudient actuellement la possibilité d'effectuer la phase 2, entre Saint-Paul et la rue Laviolette. Une troisième phase est aussi envisagée entre la rue Laviolette et le viaduc.

On va regarder toutes les opportunités pour améliorer la cohabitation avec les vélos, avec les piétons, un accroissement de la sécurité, du verdissement. Au bout de ce processus-là, il va y avoir plusieurs scénarios, souligne le conseiller municipal du district Marie-de-l'Incarnation, Denis Roy.

Les citoyens du quartier rencontrés par Radio-Canada espèrent plus de verdissement, une piste cyclable et plus d'aménagements pour sécuriser les piétons.

La copropriétaire de la librairie l'Excèdre, Éliane Sainte-Marie, espère un embellissement de l'artère devant sa boutique, malgré les inconvénients associés à de tels travaux.

C'est un boulevard qui est quand même assez passant, mais qui de plus en plus attire les piétons et les cyclistes, alors c'est sûr que si c'est plus accessible, si c'est moins dangereux, parce qu'en se promenant, on se rend compte que c'est pas toujours facile, si c'est plus vert aussi, bien ça va amener des gens dans les commerces et on espère que ça puisse se développer et que ça attire d'autres commerces aussi, affirme Mme Sainte-Marie.

Mauricie et Centre du Québec

Urbanisme