•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gala Juno : l'album de l'année à Shawn Mendes, et Corey Hart intronisé

L'homme chante et à les bras ouverts.
Corey Hart chante ­Sunglasses at Night à la fin du gala des prix Juno Photo: The Canadian Press / Frank Gunn
Radio-Canada

Grand gagnant des Junos, le chanteur Shawn Mendes a empoché cinq prix cette fin de semaine, dont celui du meilleur album, qui lui a été remis lors du gala dimanche soir. Le choix du public est allé à Avril Lavigne. La soirée a également été marquée par l'intronisation de Corey Hart au Panthéon de la musique canadienne.

Très ému, Corey Hart a remercié sa femme, Julie Masse, et leurs quatre enfants, qui étaient présents. « En tant que compositeur, ce sont eux, les plus belles chansons que j’ai écrites », a-t-il dit en parlant de ses enfants.

S’adressant au public, qui lui a réservé une ovation, Corey Hart a souligné que la musique et l’amour étaient les plus belles forces du monde. « Sans vous, mes chansons n'auraient pas de place, et elles seraient vides », a-t-il ajouté.

Le nouvel intronisé a offert deux des nombreuses prestations du gala. C’est à lui qu’est revenue la tâche de conclure la soirée avec Never Surrender. Puis il a enflammé la salle avec sa très populaire chanson Sunglasses at Night, alors que tout le monde portait des lunettes de soleil. Julie Masse était sur scène avec lui.

Parmi les autres prestations, celle des Québécois Coeur de pirate et Loud a été la seule en français de la soirée. Ils ont été présentés en anglais par un Hubert Lenoir qui arborait à nouveau un audacieux maquillage.

Six prix Juno remis

Le premier prix de la soirée a été remis au groupe Arkells. Puis, Bülow a remporté le Juno révélation de l'année.

Le Juno du meilleur album de l'année a été gagné par Shawn Mendes, qui n’a pas pu accepter son trophée en personne, car il était en tournée en Europe. Une prestation préenregistrée du jeune artiste a néanmoins été diffusée.

La jeune femme tient un trophée dans ses mains alors que l'homme à côté d'elle sourit.Jessie Reyez reçoit son prix des mains de Sting Photo : The Canadian Press / Frank Gunn

C’est le chanteur Sting, en compagnie de David Foster, qui a remis le Juno de l’album R'n'B/soul de l’année à Jessie Reyez pour son album Being Human in Public. Grâce à son album We Were That Song, Brett Kissel a remporté le prix du meilleur album country. Finalement, Avril Lavigne, elle aussi absente, a reçu le Juno du public.

Même si Hubert Lenoir n'a remporté aucun prix, le jeune chanteur a rappelé qu'il était assez rare de voir un album en français nommé dans trois catégories aux Junos. Par ailleurs, le jeune Québécois était en compétition avec plusieurs artistes de renommée internationale, dont The Weeknd et Shawn Mendes.

Le jeune homme parle avec un maquillage jaune et des ronds sur les joues.Hubert Lenoir aux prix Juno 2019 Photo : The Canadian Press / Frank Gunn

Shawn Mendes rafle cinq prix au total

La majorité des prix Juno avaient été remis samedi soir, lors d'un gala hors d'ondes diffusé sur Internet. Loud avait remporté le Juno de l'album francophone de l'année.

C'est toutefois le chanteur Shawn Mendes qui avait raflé le plus de statuettes, en repartant avec les prix de l'artiste de l'année, de la chanson de l'année pour In My Blood, et de l'album pop de l'année. Il a pu ajouter le prix remporté dimanche soir à cette récolte. Au cours de la fin de semaine, le jeune artiste a remporté cinq trophés sur les six catégories dans lesquelles il était en nomination.

Sarah McLachlan cible le président américain

L’animatrice du gala, Sarah McLachlan, s’est attaquée à Donald Trump dès le début de la soirée. « Vous savez, quand vous vivez dans un endroit paisible et beau, et que vous avez un voisin désagréable. Et qu’il commence à causer toutes sortes de problèmes, par exemple en mettant en place des murs étranges, en voulant se battre avec les autres voisins, en disant à nos filles comment elles devraient se comporter. On commence à se sentir vraiment impuissants. »

La femme chante avec un micro.Sarah McLachlan anime les prix Juno Photo : The Canadian Press / Frank Gunn

Celle qui a offert plusieurs prestations durant la soirée a ajouté qu’elle espérait que ce voisin s’en irait en 2020.

Sur le tapis rouge

Chromeo, formation électro-funk montréalaise, nommée dans la catégorie groupe de l'année, a fait sensation sur le tapis rouge, tout comme Hubert Lenoir.

Les finalistes

Groupe de l'année
Arkells

Chromeo
Metric
The Sheepdogs
Three Days Grace

Album de l'année
Darlène, d'Hubert Lenoir
These Are the Days, de Jann Arden
Shawn Mendes, de Shawn Mendes
My Dear Melancholy, du groupe The Weenknd
Outsider, de Three Days Grace

Révélation de l'année (artiste)
bülow

grandson
Johnny Orlando
Killy
Meghan Patrick

Meilleur album R'n'B/soul
Twos, d'Anders
Pain and Pleasure, de Black Atlass
Stone Woman, de Charlotte Day Wilson
Being Human in Public, de Jessie Reyez
My Dear Melancholy, du groupe The Weeknd

Meilleur album country
We Were That Song, de Brett Kissel

A Small Town Christmas, de Jess Moskaluke
Country Music Made Me Do It, de Meghan Patrick
Feels like That, du groupe The Reklaws
New Tattoo, de Tim Hicks

Choix du public
Alessia Cara
Avril Lavigne
bülow
Elijah Woods x Jamie Fine
Killy
Loud Luxury
NAV 
Shawn Mendes
The Weeknd

Avec les informations de La Presse canadienne

Musique

Arts